mis à jour le

Bombardier dans la peau du prochain adversaire de Balla Gaye 2 (entraîneur)

(APS) - Le lutteur Bombardier, vainqueur de Baboye ce samedi à Bercy (Paris), se verrait bien dans la peau du prochain adversaire de Balla Gaye 2, a confié son entraîneur après sa victoire sur le chef de file de l'écurie Hal Pulaar.

"Nous envisageons de travailler sérieusement parce que nous voulons une confrontation contre Balla Gaye 2'', a déclaré Luc Estienne, entraîneur de boxe thaïe dans un entretien téléphonique avec l'APS.

Basé à Montpellier (France), le technicien français qui fréquente Bombardier et les lutteurs de son écurie depuis trois ans, ''envisage de travaille plus sérieusement'' avec le chef de file de l'écurie Mbour.

''Bombardier a beaucoup d'aptitudes, il a beaucoup de qualité et c'est un grand sportif'', a-t-il énuméré, indiquant qu'il ne pouvait pas se permettre de rater ce combat sous peine de compromettre ses chances de briller de nouveau dans la lutte avec frappe.

Interrogé par Canal Plus, Bombardier, qui n'a pas cité le nom du nouveau Roi des arènes, a indiqué que cette victoire lui ouvre de belles perspectives dans la lutte.

''J'aurai l'occasion de pouvoir me mesurer avec les autres adversaires du même âge que moi parce que j'ai débuté très tôt la lutte'', a déclaré le lutteur de Mbour, qui avait été battu aux poings par Tapha Tine.

Et sur ce combat de Bercy, il a indiqué l'avoir préparé sérieusement et usé de sa puissance physique pour le gagner.

Battu par Baboye en 2006, Bombardier n'a laissé aucune chance à son adversaire, samedi soir.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

peau

AFP

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

AFP

Joueur africain 2015: Aubameyang en route pour la finale, dans la peau du favori

Joueur africain 2015: Aubameyang en route pour la finale, dans la peau du favori

AFP

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin