mis à jour le

CM 2014 : le Maroc garde espoir

Les Taifas Stars n'ont pas dû reconnaître l'équipe qu'ils avaient battue à l'aller (3-1). Et pour cause : côté marocain, seulement cinq titulaires de la déroute de Dar es Salam ont été alignés d'entrée par Rachid Taoussi. Coutumier des revirements, le sélectionneur marocain, qui avait privilégié le recours aux locaux en mars, n'a cette fois fait confiance qu'à un seul joueur de la Botola dès le coup d'envoi : le gardien et capitaine, Nadir Lamyaghri (WAC Casablanca). Les Tanzaniens ont également dû être surpris dans le jeu, bousculés par des Marocains pourtant apathiques au cours de leurs dernières sorties. De toute façon, les Lions de (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Maroc

AFP

Quand la SNCF allait chercher des cheminots au Maroc

Quand la SNCF allait chercher des cheminots au Maroc

AFP

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

AFP

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

garde

AFP

Tunisie: mise en garde contre un dérapage dans le sud, en ébullition

Tunisie: mise en garde contre un dérapage dans le sud, en ébullition

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

Experts de l'ONU tués en RDC: un suspect en garde

Experts de l'ONU tués en RDC: un suspect en garde

espoir

AFP

Tunisie: coup de filet anticorruption et espoir d'opération "Mains propres"

Tunisie: coup de filet anticorruption et espoir d'opération "Mains propres"

AFP

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

AFP

Dans le nord du Maroc, des migrants gardent espoir de gagner l'Europe

Dans le nord du Maroc, des migrants gardent espoir de gagner l'Europe