mis à jour le

La police malienne prévient une manifestation anti-MNLA

La police malienne s'est préventivement déployée vendredi à Bamako pour empêcher un rassemblement de personnes hostiles à l'ouverture d'un dialogue officiel avec la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).

 

 

Plusieurs témoins ont assuré avoir vu des policiers et gendarmes surveillant les accès d'une principale voie où étaient censés se rassembler les manifestants.

 

Après plusieurs heures d'attente, les forces de l'ordre ont fini par regagner leurs bases dans la mi-journée.

 

Un appel à manifester contre la tenue de négociations officielles avec le MNLA avait été initialement lancé par le Mouvement populaire du 22 mars (MP 22, regroupant les forces pro-putsch) pour vendredi, avant d'être reporté à ce samedi.

 

Vendredi dans la nuit, le gouvernement malien a rappelé dans un communiqué les dispositions de l'état d'urgence en vigueur qui interdit les manifestations de rue.

 

Des négociations officielles destinées à permettre la tenue de la présidentielle du 28 juillet dans la ville de Kidal (nord-est), où sont retranchés les rebelles touaregs du MNLA, devaient s'ouvrir vendredi à Ouagadougou, au Burkina Faso.

 

Elles ont finalement été reportées à ce samedi, a-t-on appris de bonnes sources dans la capitale malienne.

 

APA

police

AFP

Sénégal: un étudiant tué dans des affrontements avec la police

Sénégal: un étudiant tué dans des affrontements avec la police

AFP

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police

Centrafrique: une marche d'opposants dispersée par la police

AFP

Ouganda: deux morts lors de la découverte par la police d'un "centre de radicalisation"

Ouganda: deux morts lors de la découverte par la police d'un "centre de radicalisation"

Manifestation

AFP

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

AFP

Retour au calme

Retour au calme

AFP

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite