mis à jour le

Kidal-Bamako : que de contradictions !

Le retour à la stabilité au Mali et surtout la tenue effective de l'élection prévue pour le 28 juillet prochain, restent suspendus à l'inconnu Kidal, cette ville du Nord du pays, encore aux mains des Touaregs. La question est complexe, les hommes difficiles, incompréhensibles et les intérêts divergents et ondoyants. En effet, si ce ne sont pas les autorités maliennes qui tiennent un discours musclé et « guerrier », menaçant de mâter et d'expulser les Touaregs comme des « bandits », ce sont les (...) - Politique