mis à jour le

Nelson Mandela hospitalisé dans un état "préoccupant, mais stable"

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela a été hospitalisé samedi matin en raison d'une nouvelle infection pulmonaire, annonce le gouvernement dans un communiqué. Agé de 94 ans, le héros de la lutte contre l'apartheid, qui a effectué trois séjours à l'hôpital depuis décembre, a été victime d'une rechute il y a quelques jours. "Ce matin, vers 1 h 30, son état s'est détérioré et il a été transféré dans un hôpital de Pretoria. Son état est toujours préoccupant, mais stable", indique le cabinet du président Jacob Zuma dans un communiqué.

"La situation est grave, cette fois, mais les médecins nous ont assuré qu'il se sentait à l'aise", a expliqué le porte-parole présidentiel, Mac Maharaj, à la chaîne Enca. "C'est une infection pulmonaire, une pneumonie, qui affecte beaucoup de choses, dont la respiration. Mais les médecins m'ont dit qu'il respirait sans assistance, donc je pense que c'est un signe positif", a déclaré M. Maharaj.

SÉQUELLES D'UNE TUBERCULOSE CONTRACTÉE EN PRISON

"Madiba", comme l'appellent affectueusement ses compatriotes, fêtera ses 95 ans en juillet. L'icône de la lutte contre l'apartheid a été hospitalisée en janvier 2011 puis en décembre 2012, à chaque fois pour des infections pulmonaires, probablement liées aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap.

C'est dans ce bagne qu'il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime de l'apartheid, cassant des cailloux dans une poussière qui a durablement endommagé ses poumons.

En 2012, il s'était retiré dans son village d'enfance de Qunu, dans la région rurale du Cap oriental. Mais il a été ramené en avion à Pretoria en décembre pour raison de santé. A sa sortie de l'hôpital, ses médecins et ses proches avaient décidé de l'installer dans sa résidence de Johannesburg (à 60 km de Pretoria) pour qu'il reste à proximité des centres de soins les plus performantes du pays.

La santé de Nelson Mandela est désormais un sujet d'inquiétude récurrent en Afrique du Sud, où chacun sait que le héros national n'est pas immortel. Nelson Mandela a démissionné en 1999 de son poste de premier président de l'Afrique du Sud post-apartheid et s'est retiré de la vie politique depuis environ une décennie. Lauréat du prix Nobel de la paix, il est considéré par beaucoup comme la conscience morale de l'Afrique du Sud.

Le Monde

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Mandela

AFP

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Etat

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

AFP

Après l'attaque jihadiste au Niger, un ministre fait état des défaillances

Après l'attaque jihadiste au Niger, un ministre fait état des défaillances