mis à jour le

Tombée gravement malade après un concert en faveur des réfugiés maliens : Une pensée pour l’artiste mauritanienne, Maalouma Mint Meidah

La grande Diva de la musique mauritanienne, Malouma Mint Meiddah est hospitalisée depuis quelques temps suite à des malaises qu’elle a ressentis. En effet, après avoir initié un concert humanitaire à Nouakchott, le 7 mai dernier dont les fonds ont été reversés au profit des réfugiés maliens en Mauritanie, l’artiste est tombée gravement malade.

 

Notons que c’est à l’issue de sa brillante prestation musicale, que l’artiste a été évacuée à l’hôpital militaire de Nouakchott. Rappelons que Maalouma avait réduit ses apparitions sur scène depuis son élection comme sénatrice. Cependant, en voyant les conditions alarmantes dans lesquelles vivent les réfugiés maliens en Mauritanie, malgré la mobilisation gouvernementale, elle ne pouvait pas rester insensible. Raison pour laquelle, elle a décidé de reprendre le micro après une longue absence. C’est dans ce cadre, qu’elle s’est lancée dans une vaste campagne de mobilisation regroupant de nombreuses bonnes volontés afin de venir en aide à des personnes en détresse. C’est ainsi qu’elle a pu réunir des cadres, des intellectuels, des acteurs de la société civile, des religieux et d’autres bonnes volontés qui ont travaillé d’arrache-pied pour mobiliser les fonds nécessaires destinés à intervenir en faveur des refugiés maliens. A coté de cette quête, elle s’est aussi portée volontaire pour l’organisation d’un concert humanitaire destiné aux mêmes objectifs à savoir rassembler plus de fonds pour l’opération. Cet événement avait également réuni plusieurs artistes maliens et étrangers, tous étaient animés de la même ferveur et du même élan de solidarité à savoir aider les réfugiés maliens en Mauritanie. C’est donc à l’issue de cette manifestation culturelle, qu’elle a été internée durant plusieurs jours à l’hôpital militaire de Nouakchott avant d’être évacuée au Maroc pour des soins intensifs avant de subir une intervention chirurgicale.

 

Durant le temps, qu’elle a passé à l’hôpital militaire de Nouakchott, plusieurs responsables politiques et officiers supérieurs de l’armée mauritanienne se sont succédé à son chevet pour s’enquérir de son état de santé.  On apprend que ce mercredi 5 juin, elle a été admise dans le bloc opératoire de l’hôpital Cheikh Zayed de Rabat, la capitale marocaine, pour y subir une opération. Les chirurgiens et médecins marocains chercheraient à extraire de son corps un « intrus » qui s’est formé et qui est la cause de sa maladie. En ces moments difficiles de la vie de l’artiste, nous lui souhaitons un prompt rétablissement et qu’elle reprenne rapidement son combat au service des plus nécessiteux.

                  Maciré DIOP

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

concert

AFP

Stromae annule son concert

Stromae annule son concert

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

réfugiés

AFP

Des réfugiés burundais rendent hommage aux victimes de décembre 2015

Des réfugiés burundais rendent hommage aux victimes de décembre 2015

AFP

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

AFP

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

pensée

Adel Taamalli

L’utilité de la philosophie occidentale dans la pensée islamique moderne

L’utilité de la philosophie occidentale dans la pensée islamique moderne

TAP

Une pensée

Une pensée

[email protected] (Author Name)

Aid El Fitr : Une pensée pour les cadres du ministère de l'Intérieur emprisonnés depuis 2011

Aid El Fitr : Une pensée pour les cadres du ministère de l'Intérieur emprisonnés depuis 2011