mis à jour le

Egypte: Kerry a débloqué 1,3 milliard de dollars d'aide annuelle à l'armée

Le secrétaire d'Etat John Kerry a débloqué en mai 1,3 milliard de dollars d'aide annuelle versée à l'armée égyptienne, a annoncé le département d'Etat, au moment où les Etats-Unis s'inquiètent des dérives du régime du président islamiste Mohamed Morsi.

Les militaires égyptiens sont les deuxièmes récipiendaires de l'assistance américaine --après Israël-- avec 1,3 milliard de dollars par an et son versement pour l'année budgétaire 2013 a été "étroitement examiné", a assuré la porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Jennifer Psaki.

M. Kerry a approuvé le 10 mai dernier le transfert de cette manne à l'armée égyptienne et a notifié sa décision au Congrès, comme la loi l'y oblige.

Mme Psaki a justifié une décision prise tous les ans et conforme aux intérêts de la sécurité nationale des Etats-Unis.

En avril devant le Sénat, le chef de la diplomatie américaine avait salué le rôle décisif joué selon lui par les militaires égyptiens pour éviter une guerre civile lors du renversement du président Hosni Moubarak en 2011. Il avait même estimé que le 1,3 milliard de dollars constituait "le meilleur investissement que l'Amérique ait réalisé dans la région".

Mais Washington s'inquiète aussi ces derniers mois de la "trajectoire" prise par l'Egypte du président Morsi, en matière de droits de l'homme, de démocratisation et de réformes économiques.

Cette semaine, M. Kerry a accusé Le Caire d'avoir organisé un "procès politique" après que la justice eut condamné à des peines de prison 43 employés égyptiens et étrangers, dont 16 Américains, d'ONG.

Allié pendant 30 ans au régime Moubarak, Washington marche sur des oeufs avec "la nouvelle Egypte". Pour les Américains, le dilemme est de soutenir les aspirations démocratiques des Egyptiens sans fâcher l'un de ses principaux alliés régionaux, lié à Israël par un traité de paix.

En mars, M. Kerry avait apporté à M. Morsi 250 millions de dollars de soutien budgétaire, mais conditionné une poursuite de l'aide à des réformes politiques et économiques.

AFP

Ses derniers articles: Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel  Décès d'Azzedine Alaïa, couturier surdoué et hors normes  A Harare, soldats et manifestants main dans la main pour faire tomber Mugabe 

dollars

AFP

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

AFP

RDC: des centaines de millions de dollars de revenus miniers "hors du contrôle" de l'Etat

RDC: des centaines de millions de dollars de revenus miniers "hors du contrôle" de l'Etat

AFP

G5 Sahel: les Etats-Unis annoncent 60 millions de dollars d'aide

G5 Sahel: les Etats-Unis annoncent 60 millions de dollars d'aide