mis à jour le

Littérature : Sœur Rachel Zongo analyse la place de l'Afrique subsaharienne dans la Société de l'information

« La mondialisation et la société de l'information. Quelle place pour l'Afrique au Sud du Sahara ? », C'est le titre de l'ouvrage que vient de publier Dr Rachel Zongo, la directrice de la télévision catholique, TV Maria. La cérémonie de dédicace du document d'environ 500 pages a eu lieu le 30 mai 2013 à la salle de conférence du centre national des archives.

Il aura fallu 8 ans à la s½ur Rachel Zongo pour finaliser ses travaux de recherche. Et les résultats sont à la hauteur du temps pris. Si l'on s'en tient aux éloges faits par le directeur de l'IPERMIC (Institut panafricain d'étude et de recherche sur les médias, l'information et la communication), parrain de la cérémonie et préfacier de l'½uvre, le Pr Serge Théophile Balima. C'est d'ailleurs lui qui a fait la présentation de l'½uvre au cours de la cérémonie de dédicace.

Eveiller les consciences en Afrique et faire des propositions, telles étaient les motivations de l'auteur. De ce fait, ses travaux de recherche l'ont conduit dans plusieurs pays africains et européens.

Le document comprend quatre parties

La première partie intitulée « équité médiatique pour l'Afrique subsaharienne » décrit la situation de la communication à l'heure actuelle. Dans une vision globalisante, elle situe la place de l'Afrique dans le système des relations internationales. « Pour l'auteur, la communication internationale est liée aux relations internationales parce qu'il y a le flux transnational des informations, des accords régis par des rapports de force et des jeux d'intérêt », rappelle Pr Balima.

S½ur Rachel Zongo invite donc le lecteur à analyser les inventions et les conventions en matière de technologies entre les pays riches en informations et les pays pauvres en informations, « les infos-riches » les « infos-pauvres ». « Se situant sur le terrain communicationnel, s½ur Rachel relève les écarts, les clivages entre connectés et non connectés pour affirmer sans équivoque que l'information est devenue une ressource immatérielle qui détermine désormais la place des Etats dans le monde », poursuit le directeur de l'IPERMIC dans la présentation de l'ouvrage.

Expériences intégrant anciens et nouveaux médias

La 2e partie de l'½uvre est une analyse de quatre expériences qui intègrent anciens et nouveaux médias dans le cadre du développement du Burkina Faso : la communication traditionnelle (Bendrologie) ou le langage des tams-tams et des masques, la communication participative du monde rural (GRAAP), la culture et la communication dans le cinéma (FESPACO), le théâtre forum pour le développement (ATB).

La 3e partie est consacrée à l'interprétation critique des projets de communication pour le développement au niveau international à travers l'action opérationnelle des institutions internationales en Afrique : projet FAO d'information sur la sécurité alimentaire, évolution des moyens traditionnels jusqu'à l'internet ; le projet UNESCO intégrant technologies modernes et outils de communication traditionnelle.

La 4e partie propose un plan opérationnel de « communication intégrée » pour le développement au Burkina. Il s'agit là d'un véritable plaidoyer dans lequel S½ur Rachel Zongo propose des pistes de solution à la fois pour le développement des infrastructures et pour la bonne gouvernance afin de lutter contre la pauvreté.

De l'auteur de l'½uvre

S½ur Rachel Zongo est docteur en sciences et techniques de l'information et de la communication de l'université salésienne de Rome, spécialisation journalisme et communication pour le développement. Mieux, elle est lauréate d'une médaille de son université en octobre 2006. Distinction assez rare pour cette université. Actuellement, elle est enseignante à l'IPERMIC (Institut panafricain d'étude et de recherche sur les médias, l'information et la communication) de l'université de Ouagadougou. Aussi, assure-t-elle des sessions, des conférences et des formations dans le domaine de la communication et des médias. Depuis 2009, elle est la directrice de la télévision catholique du Burkina, TV Maria.

« La mondialisation et la société de l'information. Quelle place pour l'Afrique au Sud du Sahara ? » est une ½uvre de belle facture. Les lecteurs peuvent s'approprier le livre à 60 000f CFA aux Editions L'Harmattan. « Si la communication ne peut pas tout faire, si vous lisez cet ouvrage, vous comprendrez que l'on ne peut rien faire de durable sans la communication », soutient Pr Balima.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

littérature

AFP

Au Maroc, une littérature riche mais peu lue

Au Maroc, une littérature riche mais peu lue

AFP

Le Franco-Congolais Alain Mabanckou fait entrer la littérature africaine au Collège de France

Le Franco-Congolais Alain Mabanckou fait entrer la littérature africaine au Collège de France

Ecrivain

Le puissant discours d'Alain Mabanckou sur l'absence de la littérature africaine en France

Le puissant discours d'Alain Mabanckou sur l'absence de la littérature africaine en France

société

AFP

Gambie: face

Gambie: face

AFP

France Télé accusé de diffamation par une société liée au groupe Bolloré

France Télé accusé de diffamation par une société liée au groupe Bolloré

AFP

Sénégal: le frère du président Sall démissionne d'une société pétrolière

Sénégal: le frère du président Sall démissionne d'une société pétrolière