mis à jour le

Service cardiologie à l’hôpital Mère-Enfant le Luxembourg : Que battent les cœurs des Enfants !

La vie est sacrée. Tous, nous en voulons. Mais, les enfants la méritent plus. C'est pourquoi, le service cardiologie de l'hôpital Mère-Enfant le Luxembourg s'attelle avec les moyens qui sont les siens à sauver nos vies, il a cherché et trouvé un autre credo ; des partenaires pour prendre en charge les coûts exorbitants des opérations à c½ur ouvert des enfants de 0 à 15 ans.

Une belle initiative qui aura permis de sauver nombre d'enfants du Mali comme d'ailleurs d'une mort certaine.

Tout est parti de cette initiative du Pr. Diarra cardiologue, ses collaborateurs : Dr. Asmaou KEITA, Dr Hamidou O. BA, Dr. Noumou SIDIBE, de l'ensemble des médecins et cardiologues du Mali ainsi que des familles qui leur ont fait confiance.

 

A cela, il faut ajouter la collaboration franche et honnête de l'assistante du service auprès des enfants Madame DIAKITE Diènèbou TOURE, Madame SISSOKO Salimata CISSE et la bienfaitrice la Présidente de la Fondation Pour l'Enfance soutenue par les acteurs de l'économie solidaire particulièrement le Rotary et le Lions Club Sigui de Bamako.

 

Nous sommes en 1984, le jeune docteur Diarra était médecin de campagne à Kangaba puis à Nara où, discrètement, il exerçait son métier jusqu'en 1988.

 

Alors il décide de se spécialiser en cardiologie à l'étranger et dans les plus grandes écoles.

Il fit sa spécialisation, après cinq années d'études, s'installe à Bamako.

 

Il exerça ce beau métier dans tous les hôpitaux et autres services de santé, où il n'y avait principalement que des cardiologues pour adultes.

 

Des spécialistes en la matière concernant les enfants, il n'y en avait pas. C'est pourquoi, nous dit le désormais professeur Diarra « j'ai décidé de m'y consacrer, sans bien sûr exclure les adultes. Mais, pour moi, l'avenir c'est aussi et surtout les enfants. Qu'ils soient issus de familles pauvres ou riches. Dieu nous a confié en tant que médecin une infime partie de sa puissance. Et cette capacité, nous devrons en faire usage ».

 

Le Pr. Diarra, avant d'être affecté à l'hôpital Gabriel Touré et au Point G (et d'être sollicité par les responsables de l'hôpital Mère-Enfant) avait déjà mis en ½uvre son projet : «  sauver les enfants  malades du c½ur ».

 

En 1995, il a initié son projet d'évacuation des enfants malades du c½ur à l'étranger  pour une chirurgie à c½ur ouvert.

En 1997, Grâce à une dame généreuse et au grand c½ur, Madame Francine LECA présidente de l'Association Mécénat Chirurgie Cardiaque « Enfants du Monde »

 

Affecté plutard à l'hôpital du point G, le Pr. Diarra s'en ira avec son projet, car, Il n'avait pas le choix. Les partenaires ont décidé d'aider les enfants (surtout issus de famille démunie) exigé son appréciation et sa préparation pré opératoire qui deviennent déterminantes dans la sélection de ces petits malades du c½ur.

 

Mais en plus, le cardiologue Diarra devient très vite célèbre au Mali, dans la sous-région et même en dehors du continent, pour son professionnalisme. Il est alors sollicité par les responsables de la Fondation pour l'Enfance, pour exercer au niveau de l'hôpital Mère-Enfant le Luxembourg où il est actuellement l'Administrateur.

 

A l'hôpital Mère-Enfant, il est envahi par nombre de patients petits et grands pour des problèmes de c½ur, d'anciens comme de nouveaux. Parce que, tous lui louent son professionnalisme, le fait qu'il met au-dessus de tout, la santé des patients.

 

Un espoir pour les petits

Ici au service de cardiologie de l'hôpital Mère-Enfant le Luxembourg, situé au fond de la cour, nous avons pu être reçus par Madame Diakité Diènèbou Touré secrétaire chargée des évacuations des patients.

 

Cette Dame est une véritable source d'informations et maîtrise parfaitement toute la procédure de sélection des enfants malades du c½ur (maliens comme d'ailleurs).

Dans son petit bureau, elle était entourée d'un groupe de grands enfants, qui avaient, il y a quelques années été évacués vers des hôpitaux européens où ils ont subit des interventions à c½ur ouvert.

Ces enfants ont même intégré cette association dénommée « Mécénat Mali enfants malades du c½ur » et étaient sur les lieux pour, encore une fois, remercier le service  de cardiologie de l'hôpital.

« Nous sommes des enfants de pauvres, mais nous sommes à présent sauvés. C'est pourquoi nous venons remercier Madame Diakité, le Pr. Diarra et collaborateurs, surtout Madame Francine LECA de l'Association «  Mécénat Chirurgie cardiaque Enfant du monde », le Professeur Alain DELOCHE et tous les autres partenaires qu'ils trouvent ici l'expression de notre profonde gratitude. »

 

A ce jour, ce sont 488 enfants malades du c½ur qui ont été opérés grâce aux différents partenaires du service de cardiologie de l'hôpital Mère-Enfant le Luxembourg. Il s'agit principalement de Mécénat Chirurgie cardiaque Enfant du Monde, la chaîne de l'Espoir, Espoir pour un Enfant, L'Auvergne pour un Enfant, l'Ordre de Malte, de la Principauté de Monaco etc.

 

Pour bénéficier de cette intervention chirurgicale, le patient doit être âgé de 0 à 15 ans et son diagnostic devrait prouver la nécessité d'une intervention à c½ur ouvert.

 

Sinon, il est pris en charge sur place au service de cardiologie de l'hôpital Mère-Enfant ou dans d'autres hôpitaux.

 

Pour ceux dont les cas nécessitent une évacuation, le service de cardiologie élabore un bilan préopératoire avant d'adresser le rapport médical à ses partenaires.

« Aucun enfant n'est sélectionné selon sa catégorie sociale », nous précise Madame Diakité Diènèbou Touré, secrétaire chargée de l'évacuation.

Toujours selon Madame Diakité, « à ce jour, nous avons 1324 enfants qui attendent d'être évacués, mais, ils auront progressivement leur chance, en fonction de l'urgence de leur cas et des moyens de nos partenaires ».

 

« Il n'y a rien de plus beau que de voir ces enfants malades du c½ur après leur retour de chirurgie, au pays, tous souriants, avec la chance d'avoir désormais une longue espérance de vie » conclura Madame Diakité.

Alors, que battent les c½urs des enfants !

Boubacar SANKARE

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Luxembourg

Benoit DOSSEH

WTA du Luxembourg : Sloane Stephens accède en quarts de finale

WTA du Luxembourg : Sloane Stephens accède en quarts de finale

Benoit DOSSEH

WTA du Luxembourg : Sloane Stephens passe le premier obstacle

WTA du Luxembourg : Sloane Stephens passe le premier obstacle

Moussa Keita

Dakar et Luxembourg lancent un Programme incitatif de coopération de 45 milliards

Dakar et Luxembourg lancent un Programme incitatif de coopération de 45 milliards

enfants

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal