mis à jour le

Elle se suicide pour forcer sa famille à vivre en paix

Le village de Palmar est en émoi après que Khoosboo (21 ans) s’est donnée la mort par pendaison jeudi soir. Dans une lettre d’adieu laissée à ses proches, elle a avancé qu’elle ne supportait plus les disputes incessantes entre ses parents. D’ailleurs, la jeune femme jumelle s’était confiée sur son mal être à des amis depuis longtemps déjà. “Chaque fois, nous faisons un devoir de lui remonter le moral”, affirme l’un d’eux venu assister aux funérailles vendredi.

Le Matinal

Ses derniers articles: 2 500 demandes pour le recrutement de 30 éboueurs  Réhabilitation des plages : le MOI entreprend des études dans plusieurs sites autour de Maurice  Le groupe BSP améliore ses services pour des PME 

Elle

AFP

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

Angola: l'Unita siègera au Parlement même si elle conteste les élections

AFP

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

Au Nigeria: "Ma fille est en Europe, c'est elle qui devrait s'inquiéter pour moi"

AFP

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra sans elle

suicide

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

AFP

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide

Yémen: quatre soldats tués dans un attentat suicide

AFP

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

famille

AFP

Français tué dans un commissariat en Egypte: la famille tente de relancer l'enquête française

Français tué dans un commissariat en Egypte: la famille tente de relancer l'enquête française

AFP

Soudan: un journaliste critique de la famille Béchir libéré

Soudan: un journaliste critique de la famille Béchir libéré

AFP

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir