mis à jour le

Angola : la succession de M. Dos Santos doit, selon lui, être décidée par son parti

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis plus de 33 ans, a affirmé que sa succession devait être décidée par son parti qui doit d'abord trouver un dirigeant pour le remplacer, dans un entretien diffusé jeudi soir à la télévision portugaise, rapporte Romandie.com. « La première chose à faire sera de trouver un leader pour me remplacer à la tête de mon parti, le MPLA (Mouvement populaire de libération de l'Angola) », a déclaré le chef d'Etat angolais lors d'une rare interview accordée lundi à Luanda à un journaliste de la chaîne de télévision.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Angola

AFP

Sept morts dans un accident d'avion en Angola

Sept morts dans un accident d'avion en Angola

AFP

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

AFP

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

succession

AFP

Afrique du Sud: un "troisième homme" pour la succession de Zuma

Afrique du Sud: un "troisième homme" pour la succession de Zuma

AFP

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

AFP

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper