mis à jour le

Edm Sa – Agence Centre du Fleuve : De la fausse facturation à la coupure abusive

L'Energie du Mali (EDM SA) est sans doute en mauvaise passe pour la fourniture d'électricité. Mais de là à faire de ses clients des victimes expiatoire autant par le délestage que par le paiement de sommes très largement au-delà du seuil de consommation, voilà le double mal qui fait grincer les dents  de la clientèle. Et pour preuves ?
A EDM SA, tout se passe comme si certains agents sont en mission pour détruire leur propre service. Difficile de croire et d'expliquer certaines dispositions mentales de leur part et sûrement ils travailleraient en porte-à-faux avec la Direction générale. Dans le cas échéant, alors bonjour les dégâts ! Car ce qui se passe actuellement à EDM SA dépasse l'entendement. Tenez-vous bien !
Pour une consommation s'élevant à seulement 54 Kwh (4 719 - 4 773) pour la période de facturation d'août 2012, le montant de la facture est 315 806 F CFA. Evidemment le client proteste et refuse de payer tant que ce problème n'est pas résolu, et EDM SA, qui ne veut pas entendre de cette oreille, en vint à vouloir suspendre ses fournitures malgré le litige en suspens. A vous d'apprécier la facturation faite par EDM SA :
Au titre de la consommation, au lieu de la différence entre l'ancienne (indexée à 4 719) et la nouvelle (indexée à 4 773) donc 54 Kwh, il est plutôt fait mention de 200 Kwh, soit 21 200 F CFA au lieu de 5 724 F CFA au prix unitaire de 106 F CFA. D'où une surfacturation de 146 X 106 F CFA soit 15 476 F CFA.

 
Au titre de l'entretien/location du compteur qui est ordinairement de 1 566 F CFA il est déclaré 125 280 F CFA. D'où une surfacturation de 123 714 F CFA.
Au titre de la redevance, il est fait mention de 141 760 F CFA, au lieu de 1 772 F CFA d'ordinaire. Soit une surfacturation de 139 988 F CFA.

 
Au titre de la TVA 18%, l'on se retrouve à 26 366 F CFA sur les 146 480 F CFA de consommation mentionnée (21 200 + 125 280) au lieu de 1 312,20 F CFA sur la valeur réelle de 7 290 (5 724 + 1 566).
L'intéressé est finalement soumis au paiement de 314 606 F CFA si par chèque et 315 806 si en espèce (timbre 1 200 au lieu 240) au titre de la consommation (à la hausse) plus la redevance (diabolique) et plus la TVA (calculée sur un montant déjà abusif).
En définitive, celui qui devrait payer 10 615 F CFA (5 724 + 1 566 + 1 772 + 1 312,2 + 240) est porté à payer à EDM SA la somme faramineuse de 315 806 F CFA. Autrement dit, EDM SA lui demande de payer en un mois ce qu'il lui faudrait au-delà de 29 mois soit plus 2 ans et 5 mois. Et au moment où le service est rendu de la façon la plus obscure car avec EDM SA aujourd'hui, c'est l'obscurité qui est à la mode. Bravo ! Energie Du Mal.
En tout état de cause, la victime a payé ses autres factures précédentes et antécédentes. Mais EDM SA (Agence / Centre du Fleuve) a voulu couper tout dernièrement sa fourniture. Heureusement que la victime était sur place et a vivement protesté en rappelant à l'agent que tant qu'il y a ce litige, on ne peut lui couper l'électricité. N'eut-été cette opposition, le mal serait fait. Et nous passons sous silence le mal que nous avons personnellement enduré à cause de ces agents, pas directement ceux qui coupent mais surtout ceux qui font les relevés et ceux qui font les calculs. Nous y reviendrons !

Mamadou DABO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

coupure

AFP

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

AFP

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

AFP

La coupure de RFI en RDCongo "n'est pas acceptable"

La coupure de RFI en RDCongo "n'est pas acceptable"