mis à jour le

Zambie : Rupiah Banda interdit de quitter le territoire

L'ancien président zambien Rupiah Banda, 76 ans, a été interdit vendredi, pour la troisième fois en deux mois, de quitter le territoire, a annoncé son attaché de presse à l'AFP. Rupiah Banda, au pouvoir de 2008 à 2011, est notamment soupçonné d'avoir détourné d'importantes sommes d'argent public, "pour son profit personnel et celui de sa famille", dans le cadre d'un contrat avec une compagnie pétrolière nigériane, des faits qualifiés de corruption, blanchiment d'argent et fraude.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Zambie

AFP

La Zambie étourdie par une mystérieuse vague d'attaques au gaz

La Zambie étourdie par une mystérieuse vague d'attaques au gaz

AFP

La Zambie autorise la culture du cannabis médicinal

La Zambie autorise la culture du cannabis médicinal

AFP

La Zambie souhaite le départ de l'ambassadeur américain après ses propos pro-gays

La Zambie souhaite le départ de l'ambassadeur américain après ses propos pro-gays

interdit

AFP

Guinée: le gouvernement interdit les manifestations au nom de la lutte anti-Covid

Guinée: le gouvernement interdit les manifestations au nom de la lutte anti-Covid

AFP

Cas de Covid-19 en hausse: le Kenya étend le couvre-feu et interdit les rassemblements politiques

Cas de Covid-19 en hausse: le Kenya étend le couvre-feu et interdit les rassemblements politiques

AFP

Zimbabwe: un juge interdit

Zimbabwe: un juge interdit

territoire

AFP

Centrafrique: accord de paix pour accélérer la justice et sécuriser le territoire

Centrafrique: accord de paix pour accélérer la justice et sécuriser le territoire

AFP

Centrafrique: 14 groupes armés pour un seul territoire

Centrafrique: 14 groupes armés pour un seul territoire

AFP

Le Burkina cède des pans entiers de son territoire aux jihadistes

Le Burkina cède des pans entiers de son territoire aux jihadistes