mis à jour le

Zambie : Rupiah Banda interdit de quitter le territoire

L'ancien président zambien Rupiah Banda, 76 ans, a été interdit vendredi, pour la troisième fois en deux mois, de quitter le territoire, a annoncé son attaché de presse à l'AFP. Rupiah Banda, au pouvoir de 2008 à 2011, est notamment soupçonné d'avoir détourné d'importantes sommes d'argent public, "pour son profit personnel et celui de sa famille", dans le cadre d'un contrat avec une compagnie pétrolière nigériane, des faits qualifiés de corruption, blanchiment d'argent et fraude.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Zambie

AFP

Fin de l'état d'urgence en Zambie

Fin de l'état d'urgence en Zambie

AFP

Violences en RDC: 3.400 personnes ont fui en Zambie en un mois (ONU)

Violences en RDC: 3.400 personnes ont fui en Zambie en un mois (ONU)

AFP

Mondial-2018: défaite interdite pour l'Algérie en Zambie

Mondial-2018: défaite interdite pour l'Algérie en Zambie

interdit

AFP

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

AFP

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

AFP

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure

territoire

AFP

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

AFP

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire

AFP

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire