mis à jour le

William Masvinu (à droite) Mister Moche 2012 / AP
William Masvinu (à droite) Mister Moche 2012 / AP

Mister Moche, une élection très attendue au Zimbabwe

Une trentaine de candidats sont en lice pour l’événement qui, depuis 4 ans, est un phénomène dans le pays.

L’idée a son charme, si on puis dire. Un concours de beauté pour désigner le mec le plus... laid. Il fallait vraiment y penser. Les Zimbabwéens se passionnent pour cette compétition qui aura lieu en août, dans la ville de Beitbridge (sud du Zimbabwe), explique le site du Times Live.

Pour l’heure, des présélections sont organisées à travers le pays, notamment à Zvishavane, Gwanda et Masvingo. Ces présélections sont aussi l’occasion de médiatiser davantage l’événement et de récolter des fonds.

Le site Afriquinfos explique que le jury de cette quatrième édition, comme les années précédentes, est essentiellement féminin. Et les candidats pourront choisir entre différentes catégories: casual, chic et décontracté, safari et sport... Et la compétition est ouverte à tous, à condition d’être... laid et de le vivre... bien.

Les candidats doivent d’autant bien vivre d’être moches que ce n’est pas franchement le Pérou qui attend le futur Mister Moche. Le Huffington Post souligne que le vainqueur de l’édition de l’année dernière, Mister Moche 2012 donc, un certain William Masvinu (38 ans) rêve toujours de gloire et de fortune.

«Je m’attendais à devenir top-model, à faire des publicités, mais je suis toujours pauvre», a confié l’homme de 38 ans qui a depuis longtemps dépensé les 100 dollars qui ont accompagné son titre de Mister Moche.

Philosophe, il ajoute pourtant:

«Etre laid, ce n’est pas une malédiction. C’est un don de Dieu, et j’en suis fier. Mon visage me rend spécial.»

Tellement spécial qu’il est celui qui fait rire tout le monde à Mbaré, la petite banlieue près de Hararé où il travaille toujours comme porteur dans un marché.

Mais c’était, peut-être, la seule idée des organisateurs du concours: faire du divertissement, avec une nouvelle approche. Le Zimbabwe ayant déjà «une foule de concours de beauté conventionnels».

Lu sur Times Live, Huffington Post

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

beauté

AFP

Soufisme: quand l'art dévoile la beauté divine

Soufisme: quand l'art dévoile la beauté divine

AFP

Kenya: les albinos ont leur concours de beauté pour  lutter contre les préjugés

Kenya: les albinos ont leur concours de beauté pour lutter contre les préjugés

Beauté

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles

concours de beauté

Insolite

La tribu où les gros sont beaux

La tribu où les gros sont beaux

Miss Hijab

Miss Musulmane, c'est un concours de beauté ou de piété?

Miss Musulmane, c'est un concours de beauté ou de piété?

Beauté

L'Algérie n'avait pas eu de Miss depuis dix ans

L'Algérie n'avait pas eu de Miss depuis dix ans