mis à jour le

Autant le dire… : ADF/RDA et Sénat : avez-vous compris quelque chose ?

L'Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), (le parti de l'Eléphant ou encore le Grand ou le Vieux RDA) a voté non contre le projet de loi organique portant organisation, composition et fonctionnement du Sénat.

Tout simplement parce que selon des bonzes de ce parti, les débats en commission n'auraient pas permis de prendre en compte certaines de leurs préoccupations ; en outre, un Sénat n'est pas opportun en ce moment au Burkina Faso. Belle phraséologie ? Démagogie ? Calcul politicien ou tout simplement hauteur de vue d'un parti ? Ce qui est évident, l'ADF/RDA a fait son choix et les autres ont compris comme ils voulaient. Si certains l'ont compris comme un divorce entre l'ADF/RDA et la majorité présidentielle, d'autres ont pensé que le parti de l'Eléphant n'a pas assumé ses responsabilités jusqu'au bout, préférant les petits calculs politiciens à une véritable cohérence dans les actes et faits du parti.

En effet, avec le recul, cette position de l'ADF/RDA peut être comprise comme celle d'un géniteur qui refuse, à la fin que le fruit de son travail voit le jour alors qu'il a ½uvré par tous les moyens à le concevoir. L'ADF/RDA a pris une part importante et active dans les travaux du Conseil consultatif sur les réformes politiques et institutionnelles, alors que Gilbert Noël Ouédraogo était ministre des Transports, des Postes et de l'Economie numérique. C'est dire que le parti a bien donné son quitus pour la création du Sénat. C'est ce qui explique le consensus qui a été trouvé sur la question. Dans les régions, les membres du parti ont également pris part aux rencontres organisées à ce niveau ; de même qu'ils ont pris part aux Assises nationales sur les mêmes réformes tenues les 7, 8 et 9 décembre 2012. Puis il y a eu le vote portant révision de la Constitution à l'Assemblée nationale pour prendre en compte les réformes consensuelles issues du CCRP. Là encore, l'ADF/RDA a voté « Pour ». Entretemps, après les législatives et les municipales, Gilbert Ouédraogo et son camarade, tous membres du gouvernement ont été éjectés. En d'autres termes, les « prétentions trop grandes » du parti n'ont pas permis la prise en compte du parti dans la composition du gouvernement issu de ces élections. Gilbert Ouédraogo, dit-on voudrait un ministère d'Etat et un plus grand nombre de ministères. Est-ce depuis ce temps que le divorce a commencé ? Toujours est-il que le parti était au courant de tout sur le Sénat jusqu'au jour du vote de la loi organique portant création, organisation et fonctionnement du sénat ce 21 mai à l'Assemblée nationale. Mais, ce jour-là, il vote « Contre ». Et les représentants du parti à l'Assemblée nationale n'ont pas manqué l'occasion pour dire tout ce qu'ils pouvaient taire sur la question si...

Qu'est-ce à dire ? Que l'ADF/RDA est un parti d'opportuniste ? Qui accepte tout quand il a intérêt et qui « gâte tout » quand ses intérêts n'y sont plus ? Ce serait dommage si le plus vieux parti se comporte ainsi. S'il était vrai qu'un parti ne doit « naviguer » qu'au gré de ses intérêts politiques voire ou surtout politiciens et même parfois nombrilistes, aujourd'hui, la nouvelle donne veut qu'un parti soit au moins cohérent avec lui-même. La nouvelle génération que chacun veut bâtir ne doit pas l'être seulement sur des calculs d'intérêts égoïstes au risque de fausser les bases de la formation politique des futurs dirigeants du pays. Car, on a l'impression que le civisme et la morale n'existent pas en politique. Et pourtant...

C'est fort de cela que le parti de Gilbert Ouédraogo risque de se fourvoyer (s'il ne l'est pas encore) s'il ne recadre pas sérieusement sa ligne politique. On verra comment il se comportera très prochainement à l'Assemblée nationale ou s'il venait à être rappelé de nouveau pour un bail au gouvernement.

Dabaoué Audrianne KANI

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine