mis à jour le

Congo-Brazzaville : retour de la production industrielle de l'huile de palme

Le Président Denis Sassou N'Guesso plantant le premier palmier|Photo : AEM

DansDans quatre ans, la Société ATAMA plantation produira le premier litre de l'huile de palme industrielle au Congo. Cette annonce a été faite, le 30 mai dernier, par son président, Leong Kian Ming, lors de la cérémonie de planting du premier palmier à huile du projet agro-industriel au village Yengo-Mambili, district de Mokeko, dans le département de la Sangha. Pour la réalisation de ce projet, 372 milliards de F CFA (744 millions de dollars) seront investis par ATAMA plantation, filiale du groupe malaisien Wahsoeng corporation Berhad.

Lors de la première phase qui va durer une année, 400 hectares sont déjà défrichés sur les 2.000 prévues puis 3.500 en avril 2015. À terme, cette entreprise vise 180.000 hectares avec, à la clé, neuf usines de transformation d'huile dans la Sangha et la Cuvette pour une production espérée de 720.000 tonnes d'huile de palme. Sur le plan social, l'entreprise prévoit jusqu'à 20.000 emplois. Des perspectives qui ont été saluées par le ministre de l'agriculture et de l'élevage, Rigobert Maboundou : « La production de 720.000 tonnes par an d'huile de palme et de 120.000 tonnes par an d'huile de palmistes permettra au Congo de limiter considérablement les importations d'huile végétale, d'impacter sur le prix du marché et de contribuer à réduire ainsi la dépendance alimentaire du continent. » Et de souligner que la promesse du président Sassou-N'Guesso concernant la succession de Sangha palm, une société tombée en désuétude, a été tenue.

Sur le plan international, il se tiendra, à Abidjan, du 11 au 13 juin 2013, le premier congrès africain de l'huile de palme. À en croire le ministre, la consommation atteindra 40 millions de tonnes en 2020 contre 22,5 millions de tonnes en 2010. Premier pays à expérimenter cette culture en Afrique, le Congo a été depuis dépassé par la Côte d'ivoire, la Malaisie et le Brésil.
La réintroduction de cette culture dans ce pays s'est faite suite à la création de la Régie Nationale des Palmeraies du Congo qui malheureusement a fait long feu. |Christian Wilfrid Diankabakana (AEM), à Yengo-Mambili

JPEG - 121.9 ko
Le Président Denis Sassou N'Guesso recevant un présent des mains du PDG de ATAM plantation|Photo : AEM

JPEG - 114.6 ko
Une vue du site|Photo : AEM

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ? 

Congo-Brazzaville

J.A & Jornal de Notícias

L'Angola dément toute incursion de ses soldats au Congo-Brazzaville

L'Angola dément toute incursion de ses soldats au Congo-Brazzaville

Jeune Afrique, partenaire d'AEM

Incident frontalier entre le Congo-Brazzaville et l'Angola

Incident frontalier entre le Congo-Brazzaville et l'Angola

Muriel Devey ( AEM )

La municipalisation accélérée au Congo-Brazzaville : un bilan mitigé

La municipalisation accélérée au Congo-Brazzaville : un bilan mitigé

retour

AFP

Centrafrique: l'impossible retour à la normale

Centrafrique: l'impossible retour à la normale

AFP

Nigeria: le président Buhari de retour après 2 mois d'absence

Nigeria: le président Buhari de retour après 2 mois d'absence

AFP

Le peintre Delacroix de retour au Maroc en 2020

Le peintre Delacroix de retour au Maroc en 2020

production

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Opep: le Gabon soutiendra la position majoritaire sur un gel de la production

Opep: le Gabon soutiendra la position majoritaire sur un gel de la production

AFP

Côte d'Ivoire: la production officielle de noix de cajou menacée

Côte d'Ivoire: la production officielle de noix de cajou menacée