mis à jour le

Eliminatoires de la coupe du monde : Cameroun, SAMUEL ETO’O FORFAIT

Alors que les Lions Indomptables doivent affronter le Togo et la RD Congo pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, Volker Finke va devoir se passer des services de Samuel Eto'o. L'attaquant camerounais s'est blessé avec son club de l'Anzhi. Le staff technique va devoir trouver une solution pour remplacer le capitaine. La nouvelle redoutée par les supporters des Lions Indomptables est tombée dans la soirée de lundi : Samuel Eto'o ne prendra pas part aux deux prochaines rencontres du Cameroun face au Togo et à la RD Congo. Passé par la capitale camerounaise comme le stipule le protocole, l'habituel capitaine de l'équipe est venu faire constater sa blessure au staff technique, qui a officialisé son forfait. Une coup dur pour les Camerounais, qui comptaient sur le retour au premier plan de l'ancien attaquant de Barcelone et de l'Inter Milan. Absent dimanche lors du match amical face à l'Ukraine (0-0), en raison de la finale de la Coupe de Russie qu'il a disputé samedi face au CSKA Moscou (défaite de l'Anzhi), Eto'o s'est malencontreusement blessé au cours de la partie et souffre au niveau des ischio-jambiers. Une douleur qui l'a poussé à devoir renoncer aux deux prochaines échéances du Cameroun. Un coup dur pour les Lions Indomptables, qui vont devoir se passer des services de leur principal artificier. Car depuis son retour de suspension et surtout la fin de la « grève », l'international camerounais avait enchaîné les bonnes prestations sous le maillot national, étant même proche d'inverser la vapeur face au Cap Vert, lors du match retour des éliminatoires à la CAN 2013. C'est encore lui qui s'était fendu d'un doublé salvateur face au Togo lors de la 3e journée des éliminatoires au Mondial 2014, avec à la clé trois points pour le Cameroun et surtout la tête du groupe I. Son absence pourrait se faire ressentir à un moment où le nouveau sélectionneur, Volker Finke, tente d'instaurer sa marque de fabrique à la sélection nationale. Le technicien allemand va donc devoir trouver une solution de rechange à la pointe de son 4-2-3-1 qui est en train de prendre forme. L'occasion pour Benjamin Moukandjo, Jacques Zoua ou encore Vincent Aboubakar, qui ont pris part au match face à l'Ukraine de s'assurer une place dans le onze de départ face aux Eperviers. Reste à savoir lequel va parvenir à décrocher les faveurs du sélectionneur.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A