mis à jour le

Assemblée nationale La rupture tant annoncée n’est qu’une chimère

La rupture tant annoncée dans la 12ème législature n'est que chimérique. Ce n'est pas Serigne Mbaye Thiam, le ministre de l'Education nationale qui dira le contraire. Il l'a appris à ses dépens mercredi. Alors qu'il était venu répondre à une question orale du Professeur Iba Der Thiam, relative à la situation des arabisants, le ministre a du rebrousser chemin. Car, la majorité des députés ont trouvé mieux d'aller vaquer à d'autres préoccupations que de venir écouter son speech. En effet, sur les 150 députés que compte l'Assemblée nationale, seuls 35 ont répondu présent. Une honte ! Une première qui constitue un précédent dangereux. Car, à ce rythme, la rupture annoncée en grande pomme risque d'accoucher d'une souris, si les autorités compétentes n'essaieront pas d'amener certains parlementaires à la raison. Ainsi, c'est Me El Hadji Diouf, le tonitruant avocat, par ailleurs député non inscrit, qui s'en glorifié davantage. Il avait crié sur tous les toits que «cette Assemblée nationale est la plus nulle de toutes les législatures depuis l'Indépendance du Sénégal». Il ne cesse de déplorer la léthargie qui prévaut à l'hémicycle et le fait que le groupe parlementaire Benno Book Yaakaar fasse de l'ombre à l'institution elle-même. Pourtant, les avantages auxquels ces députés ont droit, sont exorbitants : salaire de plus d'un million, véhicule, bon d'essence, indemnité de logement (150 000 francs/mois), passeports diplomatiques entre autres, au moment où le peuple qu'ils représentent dans cette auguste chambre, tire le diable par la queue, eût égard à la précarité qui gangrène les foyers.

REWMI.COM/SDD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

assemblée

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Jawad Kerdoudi

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

rupture

AFP

La rupture du jeûne

La rupture du jeûne

AFP

Angola: le kwanza en chute libre, l'économie au seuil de la rupture

Angola: le kwanza en chute libre, l'économie au seuil de la rupture

AFP

L'Afrique du Sud prête

L'Afrique du Sud prête