mis à jour le

Mouvance presidentielle : Bennoo Siggil Sénégal invite à des concertations

Les leaders de Bennoo Siggil Sénégal, lors d'une conférence de presse, hier, mercredi 5 mai ,au siège de l'Alliance pour les forces de progrès (Afp) ont invité le Chef de L'Etat, Macky Sall à engager la discussion avec les alliés de la coalition Bennoo Bokk Yakaar. Ils ont aussi fustigé les agissements «irresponsables » des membres du parti démocratique sénégalais (Pds).

En conférence de presse hier, mercredi 5 mai, au siège de l'Alliance des forces de progrès (Afp) , les leaders de la coalition Bennoo Siguil Sénégal ont exhorté le président de la République, Macky Sall à engager des discussions avec les alliés de Bennoo Bokk Yakaar, en vue de mettre en place disent -ils, un cadre unitaire de concertation et d'harmonisation des interventions (Cuchi).

De leurs points de vue, c'est à ce prix seulement que les nombreux défis vont être relevés dans le respect de l'esprit républicain et patriotique. Face aux tentatives de mystification et de manipulation développées par les responsables du Parti démocratique sénégalais(Pds), les leaders de Bennoo Siguil Sénégal appellent le peuple sénégalais à rester vigilant. «Me Abdoulaye Wade et ses militants ne cessent de s'agiter, s'illustrant parfois même par un enfantillage, une insolence et une irresponsabilité indignes d'hommes ayant occupé, dans un passé tout récent, de très hautes fonctions au sein de l'Etat.

De tels comportements prouvent que le gouvernement est sur la bonne piste et nous l'encourageons à poursuivre dans cette voie avec toute la fermeté requise », a lancé Ibrahima Badiane, le secrétaire général de l'Union des forces nouvelles (Ufn). Et d'ajouter : «la seule finalité de ces agissements est de se poser en martyrs en vue d'arrêter le processus déclenché par le pouvoir pour faire rapatrier les deniers publics distraits par les pontes de l'ancien régime et répondre ainsi à une forte attente de la majorité des Sénégalais».

Par ailleurs, les leaders de Bennoo Siguil Sénégal ont fustigé, avec la dernière énergie, «l'attitude irresponsable » de Omar Sarr, le coordonateur du Pds qui viole de manière délibérée une mesure destinée à faciliter le fonctionnement de la justice. «En plus, la mauvaise aventure a tenté de discréditer les forces de sécurité en charge de la surveillance du territoire national», se désolent-ils. Aussi, appellent-ils le gouvernement à redoubler de vigilance face à «ces fossoyeurs de la République qui feront feu de tout bois pour échapper à la justice, surtout dans un environnement sous-régional marqué par une vulnérabilité et une inflammabilité extrêmes».

Sur un autre registre, Ibrahima Badiane et ses alliés se sont prononcés sur la durée du mandat du Président de l'Assemblée nationale et soutiennent qu' «il s'agit d'un des legs de la gestion politicienne de Me Wade, qui pour soustraire son fils Karim Wade au contrôle de l'Assemblée nationale et se défaire de Macky Sall, ancien Président de l'Assemblée Nationale, a dû tordre le cou à la Constitution et au règlement intérieur de l'Assemblée ».Selon eux cette question a déjà été examinée par les Assises nationales dont l'autorité morale ,le professeur Amadou Mackhtar Mbow , préside la Commission Nationale de Réforme des institutions.

Sud Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

présidentielle

AFP

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Sénégal

AFP

Le Sénégal expulse le polémiste "antifranc CFA" Kémi Séba

Le Sénégal expulse le polémiste "antifranc CFA" Kémi Séba

AFP

Sénégal : le polémiste Kémi Séba acquitté après avoir brûlé un billet en CFA

Sénégal : le polémiste Kémi Séba acquitté après avoir brûlé un billet en CFA

AFP

Jeux de la Francophonie: le Sénégal fait le show en lutte africaine

Jeux de la Francophonie: le Sénégal fait le show en lutte africaine

invité

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

AFP

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

AFP

Invité

Invité