mis à jour le

Installation du nouveau Directeur Général de la police nationale

Le commissaire Abdoulaye Niang a été installé dans ses nouvelles fonctions ce matin. Il a promis de une traque sans précédent des fauteurs de troubles.
A peine nommé Directeur Général de la police nationale, après les péripéties relatées par la presse, le patron de la police nationale, Abdoulaye Niang, qui a pris fonction ce matin, à l'école nationale de Police promet de faire mieux que ses prédécesseurs. Pour ce qui est du système sécuritaire de la police dans lequel des failles sont notées, le nouveau DGPN promet des changements profonds d'ici quelques jours. Abdoulaye Niang, qui a passé une bonne partie de sa vie profession à traquer les narco trafiquants, déclare la guerre désormais aux fauteurs de troubles. « Après avoir passé une très grande partie de ma vie professionnel à traquer la délinquance liée à la drogue, il me revient maintenant d'assoir une nouvelle politique sécuritaire, de nature à assurer la sécurité des biens et des personnes. Conforment à la vision des autorités supérieures et à leurs instructions, des actions hardies seront menées pour optimiser la satisfaction des besoins sécuritaires des populations» a-t-il promis. L'effectif de la police connaitra une hausse, pour mieux traquer tous les fauteurs de troubles. « Il y aura une densification du maillage sécuritaire et des plans d'actions applicables de façon séquentielle », indique M.Niang. Ces changements dans les rangs de la police font suite à la « promenade » du Coordonnateur du PDS, en Mauritanie malgré l'interdiction de sortir du territoire national à lui notifiée par l'Etat. Autre raison de ce chamboulement dans la police, le responsable des jeunes du Pds, actuellement en prison, Bara Gaye, est resté introuvable 48 heures durant refusant de déférer à une convocation de la police, après avoir déclaré que le président de la République avait retiré les passeports diplomatiques attribués à des chefs religieux pour les remettre aux homosexuels. Il s'était rendu en fin de compte lui même à la police.

Khalil Diémé

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

police

AFP

Egypte: un groupe jihadiste non connu revendique une embuscade contre la police

Egypte: un groupe jihadiste non connu revendique une embuscade contre la police

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

AFP

Kenya: heurts entre communautés

Kenya: heurts entre communautés