mis à jour le

« Tes seins sont les seuls obus que j’aime » .

Par Jolanare Jo

On sème la mort à Jbel Ch3ambi 

Pendant ce temps, des jeunes femmes offrent leurs seins en pâture.. ces mamelles conquérantes ou nourricières...on ne sème pas la mort avec son sein, on donne la vie...

Des mains ont posé des mines... des mains ont semé la mort...à quels seins ont tété ces saints criminels ?... La Tunisie ne reconnaît plus ses enfants....on ne sait plus dans quel sein se réfugier ni à quel saint se vouer... on a détruit les mausolées et enveloppée notre terre nourricière d'une camisole noire... ce n'est plus la terre qui nous donne son sein, c'est le tunisien qui l'abreuve de son sang.

Les seins sont des bombes... les poseurs de bombes sont des saints... dans cette superbe dialectique je joins ma voix au soldat solitaire criant comme un chien fou, à sa femme absente, juste avant de crever : « Tes seins sont les seuls obus que j'aime » .

Ce soir, il ne rentrera pas... la mère patrie, vorace, l'a repris en son sein.

Par Jolanar Jo .publié le 6 juin 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

seins

Wafaa Taha Latik - Lemag

Une ancienne/nouvelle pratique pour éviter les viols : Repasser les seins des jeunes filles

Une ancienne/nouvelle pratique pour éviter les viols : Repasser les seins des jeunes filles

Wafaa Taha Latik - Lemag

Une ancienne/nouvelle pratique pour éviter les viols : Repasser les seins des jeunes filles

Une ancienne/nouvelle pratique pour éviter les viols : Repasser les seins des jeunes filles

Wafaa Taha Latik - Lemag

Russie: Des femmes aux seins nus pour limiter les excès de vitesse

Russie: Des femmes aux seins nus pour limiter les excès de vitesse