mis à jour le

Immobilier haut de gamme : Prestigia engage Acima à Bouskoura et délègue à Bouygues pour Rabat

L'annonce est qualifiée de très bonne nouvelle pour les résidents et les futurs acquéreurs de Bouskoura Golf City. Prestigia, du Groupe Addoha, promoteur de ce chantier d'envergure, vient en effet de signer un accord avec Acima, prévoyant son implantation sur le site. Sur ce registre, le positionnement d'Acima sera premium. D'une superficie de 700 m2 et dépendant d'un centre commercial comprenant plusieurs autres commerces et services, ce supermarché ouvrira ses portes dans le courant du premier trimestre 2014. Cette annonce intervient quelques jours seulement après celle relative au démarrage des travaux de l'échangeur Casa-Settat pour un meilleur accès au site. En effet, les travaux de la construction de la bretelle reliant le projet Bouskoura Golf City à l'autoroute Casa-Settat, dont la réalisation s'effectue dans le cadre du GIE, ont démarré depuis plus de deux mois. La construction de cet échangeur nécessitera une contribution s'élevant à plus de 60 millions de Dhs pour une durée de 14 mois. Cet échangeur sera l'accès principal à partir de l'autoroute à la zone d'urbanisation de la nouvelle ville de Bouskoura.

A Bouskoura Golf City, on apprend également qu'un opérateur de la place se déclare partant pour la construction d'une école privée.

A Rabat, notamment pour son programme Riad Al Andalous, Prestigia s'offre le français Bouygues via la signature du contrat BYMARO d'un montant d'environ 660 Millions de Dhs sur 3 ans. Jawad Ziyat, DG de Prestigia, ne cache pas sa satisfaction : ''Pour certains projets d'envergure, on opte pour une entreprise structurée à l'image de Bouygues''. Dans cette lancée, l'ouverture d'un échangeur au niveau de la Plage des Nation est prochaine. Par la même occasion, on annonce l'ouverture de 2 golfs (MGC/BGC) au premier trimestre 2014.

Côté commercialisation, Jawad Ziyat souligne que les ventes se font à un rythme probant, et ajoute que de tous les programmes Prestigia, c'est au niveau de Bouskoura Golf City et Ryad Al Andalous qu'est réalisée l'essentiel des ventes.

Ainsi, sur les 25 000 unités réparties sur les 8 programmes de Prestigia à travers le Royaume, 6 800 unités ont été vendues, 3 235 ont été livrées, et 3 814 sont en cours de construction, correspondant à 64% d'appartements et 36% de villas. De 2008 à 2012, le chiffre d'affaires est passé de 108 millions de Dhs à 3 milliards.

A Bouskoura Golf City, 65% du résidentiel sont déjà vendus, soit 1989 unités, et le reste devrait être écoulé d'ici décembre 2014. Et sur les 2 600 unités du site, 7 00 seront livrées en 2013, dit-on chez Prestigia.

Au-delà, les travaux sur le site se poursuivent avec un rythme soutenu pour que Bouskoura Golf City soit fin prêt, comme prévu, en 2016. Et sur une note d'optimisme, Jawad Ziyat tient à rappeler que des efforts sont déployés pour rattraper les retards et livrer le projet dans son ensemble à temps…Alors qu'en dehors de Bouskoura Golf City, le reste des programmes est sur la bonne voie.

Aujourd'hui, Prestigia représente un total de huit grands programmes ambitieux, équivalant à plus de 26 600 unités sur une superficie globale de plus de 1 551 hectares comprenant des résidences de luxe, 11 luxueux hôtels, cinq golfs et un polo…

 

H.Z.

________________________________________________________________________________________________________________________

BGC et la livraison

Bouskoura Golf City, un projet de 2 600 unités sur une superficie totale de 220 hectares, constitue pour Jawad Ziyat et son staff un vrai challenge. 4 ans après son lancement, le projet avance à pas sûrs malgré les différents obstacles rencontrés çà et là. '' Nous faisons de notre mieux pour respecter les délais de livraison'', dit-on auprès de la direction de Prestigia. Le DG Jawad Ziyat explique dans ce sens qu'il est tout à fait normal que pareils grands projets connaissent au fil du temps de multiples imprévus entravant leur cours normal. Tel est le grand défi, souligne-t-il, à surmonter et à gérer, avec toute la souplesse nécessaire pour le respect des engagements pris de part et d'autre. Le DG de Prestigia préfère souligner avec force que les retards accusés sont principalement dus à la disparition inattendue de l'entreprise espagnole GMD, qui avait la charge des travaux d'une centaine de villas, laissant derrière des chèques en circulation et des sous-traitants à gérer. Les bidonvilles récalcitrants campés sur un terrain faisant l'objet d'une décision judiciaire d'évacuation n'ont pas manqué de compliquer la tâche à Prestigia. Idem pour les quelques squatters qui, menaçant de se faire immoler, refusaient de quitter les lieux. Sur les lieux également, les clients de Prestigia lui reprochent l'absence d'infrastructure de base, notamment des centres commerciaux, des écoles, une voirie convenable, un échangeur au niveau de l'autoroute…Pour Jawad Ziyat, il s'agit là de projets pour lesquels tout investisseur exige un minimum de ménages.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

immobilier

AFP

Gambie: Adama Barrow, l'agent immobilier qui va faire déménager Yahya Jammeh

Gambie: Adama Barrow, l'agent immobilier qui va faire déménager Yahya Jammeh

Chinafrique

Un énorme projet immobilier chinois symbolise le boom de l'Ethiopie

Un énorme projet immobilier chinois symbolise le boom de l'Ethiopie

Justice

Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens

Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens

Bouygues

Lefaso.net

Martin Bouygues revient sur ses traces en Côte d'Ivoire (2/2)

Martin Bouygues revient sur ses traces en Côte d'Ivoire (2/2)

Lefaso.net

 Martin Bouygues revient sur ses traces en Côte d'Ivoire (1/2)

Martin Bouygues revient sur ses traces en Côte d'Ivoire (1/2)

L’intelligent d’Abidjan

Reprise économique / Le Martin Bouygues chez le chef de l’Etat : ‘‘Nous sommes un investisseur significatif en Côte d’Ivoire’’ (L’intelligent d’Abidjan)

Reprise économique / Le Martin Bouygues chez le chef de l’Etat : ‘‘Nous sommes un investisseur significatif en Côte d’Ivoire’’ (L’intelligent d’Abidjan)

Rabat

AFP

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

AFP

Rabat se met aux couleurs de l'Afrique

Rabat se met aux couleurs de l'Afrique

AFP

Maroc: pluies diluviennes

Maroc: pluies diluviennes