mis à jour le

Arcelormittal Annaba : débrayage des salariés de la sous-traitance

Une quarantaine de travailleurs issus de Indusnet, une filiale de Sider privatisée en 2010, ont bloqué avant-hier après-midi l'unité Préparation manutention agglomérée (PMA). Ils revendiquent leur intégration dans l'effectif d'ArcelorMittal Annaba, la condition sine qua non, pour libérer les lieux. Cet énième débrayage des salariés de sous-traitance a fait réagir le directeur général, Joe Kazadi, qui a fait appel aux autorités locales à l'effet d'intervenir. Et cette fois-ci, il a été exaucé. En moins de deux heures, une centaine d'éléments du Groupe d'intervention rapide (GIR) de la gendarmerie d'El Hadjar ont fait le déplacement sur les lieux de la protestation appelant les manifestants à libérer les lieux sous peine d'être interpellés. Les mis en cause ont, cependant, campé sur leur position, refusant d'obtempérer à l'appel des services de sécurité. Mais c'était sans compter sur l'intransigeance des éléments du GIR qui ont vite déclenché l'intervention. Constatant la fermeté des gendarmes, ils se sont réfugiés dans le poste de contrôle. Ainsi, ils ont été tous interpellés et transférés à El Hadjar pour leur audition. Ils ont été libérés hier, non sans être appelés à comparaître ultérieurement devant le tribunal d'El Hadjar pour répondre de leur acte.  

Annaba

Neila Latrous

Le bras d’honneur des salariés d’ArcelorMittal Annaba

Le bras d’honneur des salariés d’ArcelorMittal Annaba

La rédaction

ArcelorMittal Annaba a un nouveau patron

ArcelorMittal Annaba a un nouveau patron

Désespoir

Irréductibles harragas

Irréductibles harragas

salariés

AFP

Niger: Areva va licencier plusieurs centaines de salariés

Niger: Areva va licencier plusieurs centaines de salariés

AFP

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail

AFP

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz