mis à jour le

Union de l’USFP, PS et PT : L’Alliance sera de facto avant Ramadan…

Après l'annonce de l'union de l'USFP, du Parti Travailliste et du Parti Socialiste, les efforts sont aujourd'hui focalisés sur la concrétisation de cette plate-forme ittihadie. Il semble que l'on ne veuille pas perdre trop de temps pour boucler cette initiative qui a fait couler beaucoup d'encre. Invités du forum de la MAP, les trois patrons de ces partis ont été unanimes à souligner l'importance et la nécessité de passer aux choses sérieuses, à savoir l'institutionnalisation de l'Alliance pour aller de l'avant et ne pas rester otage des procédures. Le PT de Benkrim Benatiq sera dissout bien avant le mois de Ramadan pour une intégration totale dans les rangs de l'USFP. Il en va de même pour le PS que dirige le cardiologue Abdelmajid Bouzoubaâ, qui a promis de débattre avec les instances dirigeantes de son parti pour que la décision de fusion soit prise dans les plus brefs délais, soit dans le mois.

Le congrès du Parti Socialiste (PS) décidera avant fin juin de la suite à donner au processus de fusion avec l’Union socialiste des Forces populaires (USFP) et le Parti travailliste (PT), a indiqué Moulay Ahmed Iraqi, SG adjoint du PS. Dans le même sens, le SG du PT, Abdelkrim Benatiq, a fait savoir que le PT achèvera les modalités liées au processus de fusion début juillet.

En résumé, les instances des deux formations travaillent d'arrache-pied et les débats internes se poursuivent pour que l'Alliance soit concrète dans un mois. Seulement, et contrairement au PT qui semble déterminé à rejoindre ses amis d'hier, le PS a tout de même émis des réserves : '' Nous débattons avec les militants du parti pour expliquer le bien-fondé de cette initiative, qui sans un projet sociétal et politique à la base, serait vide de sens et de contenu'', a déclaré le bras-droit de Bouzoubaâ, tout en indiquant que le PS est aujourd'hui conscient des enjeux politiques de l'heure, des attentes et des contraintes en vue de la réalisation du projet ittihadi à court, moyen et long terme.

Le Premier secrétaire de l'USFP, lui, s'est contenté d'émettre un souhait : '' Nous avons le grand espoir de voir les choses avancer au cours de ce mois''.

Et qu'en est-il des autres composantes de la famille socialiste, notamment le Parti de l'avant-garde socialiste, le PSU et le PPS ? Driss Lachgar tient à préciser que sur le terrain, l'union existe de facto, notamment lorsque qu'il s'agit des fondamentaux qui animent les partis. : '' Même si l’on est éloigné l'un de l'autre, il n'empêche que lorsqu'il s'agit de tous les fondements qui nous animent, nous sommes soudés''.

Le Premier Secrétaire de l'USFP donne l'exemple des marches de Rabat et d'Al Karama (marche pour la dignité à Casablanca), et ajoute que toutes les déclarations faites par les détracteurs de ce projet d'alliance le rassurent et lui donnent la motivation nécessaire pour aller de l'avant.

Le processus d’union entre l’USFP, le PS et le PT n’est dirigé contre personne, mais vise plutôt l’édification d’un grand parti de gauche, a tenu toutefois à rappeler Driss Lachgar, tout en affirmant que cette initiative cherche également à renouer avec le rôle historique de la Gauche. Et pour Abdelkrim Benatiq, la fusion entre ces partis ambitionne la mise en place d’un projet de société moderniste et progressiste, capable de faire face aux forces conservatrices, ce qui nécessite le rassemblement de la Gauche…

H.Z.

________________________________________________________________________________________________________________________

Le Parlement actuel est le plus ridicule, selon Lachgar

''Il est pire que celui des années de plomb à cause d'un gouvernement qui a taillé délibérément un dispositif juridique sur mesure dans le principal objectif de mépriser l'opposition et l'article 10 de la Constitution…En effet, il n'est plus acceptable que le Chef du Gouvernement continue d'ignorer tout le monde : l'opposition, les syndicats, le patronat, les ONG…'', a déclaré le patron de l'USFP, pour qui le Gouvernement orchestre un certain nombre de man½uvres pour éloigner toute composante de la société civile non adhérente au projet politique du PJD.

____________________________

Le PPS, non, l'Istiqlal oui !

Concernant le PPS, son allié de la Koutla, Lachgar explique qu'entre ces deux formations, il y a une histoire, des valeurs et principes partagés, mais que pour l'heure, il est complètement hors de question de penser à une quelconque coordination en la matière : '' Ce ne serait pas noble politiquement'', martèle-t-il, en ajoutant qu'aujourd'hui, l'USFP et ses alliés se sentent beaucoup plus proches de l'Istiqlal que de la formation de Benabdellah.

___________________________

Benatiq critique le gouvernement à propos de la visite d'Erdogan

Le Secrétaire général du Parti travailliste (PT) Abdelkrim Benatiq a critiqué le gouvernement “qui a écarté le patronat marocain des préparatifs des réunions avec les opérateurs turcs, et favorisé une association proche du parti de la Justice et du Développement (PJD)”. Cette attitude “dangereuse” met en péril la compétitivité de l’économie nationale et favorise la partie turque d’autant plus que la balance des échanges est largement déficitaire au détriment du Maroc, a-t-il

union

AFP

Burundi: les concubins doivent légaliser leur union

Burundi: les concubins doivent légaliser leur union

AFP

Union africaine: après 32 ans, le Maroc veut retrouver sa place

Union africaine: après 32 ans, le Maroc veut retrouver sa place

AFP

Union africaine: Nkosazana Dlamini-Zuma ne briguera pas de second mandat

Union africaine: Nkosazana Dlamini-Zuma ne briguera pas de second mandat

PS

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

AFP

Congo: le PS juge "non crédible" la victoire annoncée de Denis Sassou Nguesso

Congo: le PS juge "non crédible" la victoire annoncée de Denis Sassou Nguesso

Azdine Douair

Azdine Douair : le candidat qui dérangeait le PS de Montpellier ?

Azdine Douair : le candidat qui dérangeait le PS de Montpellier ?