mis à jour le

Une mère et sa fille, Illinois, 5 mai 2012. REUTERS/Jim Young
Une mère et sa fille, Illinois, 5 mai 2012. REUTERS/Jim Young

Les femmes afro-américaines plus exposées au cancer du sein

Les afro-américaines auraient un risque plus élevé d'être porteuses d'une mutation héréditaire du cancer du sein, selon une étude américaine.

Dans une récente étude, l'université de Chicago a montré que les femmes afro-américaines sont plus susceptibles de développer un cancer du sein en raison d'une mutation génétique héréditaire. Après cette découverte, les médecins seront plus en mesure de détecter les risques potentiels pour les membres de la famille de patients atteints de cancer et, éventuellement, de détecter la maladie.

C'est la première étude à évaluer la prédisposition des femmes afro-américaines au cancer du sein. Elle a été présentée le 3 juin dernier à l'assemblée annuelle de l'American Society of Clinical Oncology à Chicago.

Lors de la présentation, les chercheurs ont déclaré que sur 249 femmes , 56 d'entre elles ont hérité au moins d'une mutation qui a augmenté le risque de cancer du sein.

En menant cette étude, les chercheurs ont observé que les femmes afro-américaines avaient un risque plus élevé d'être porteuses d'une mutation héréditaire, a rappelé Jane Churpek, professeur de médecine à l'Université de Chicago.

Pour réduire le risque de cancer, les femmes ont la possibilité d' enlever chirurgicalement leurs seins (masectomie). Comme l'a récemment fait l'actrice américaine Angelina Jolie.

Lu sur Atlanta Daily World

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique