mis à jour le

Procès de la casse<br>Après les mineurs, liberté provisoire aux majeurs

Points: 
Les bénéficiaires, des accusés scolarisés et sans antécédents
Les avocats commis d'office boycottent l'audience

UN vrai théâtre: des applaudissements pour clôturer l’intervention du ministère public. Représenté par Abdelilah Mostakim, le procureur du Roi ne s’est pas opposé comme à l’accoutumée à la liberté provisoire des personnes poursuivies dans le procès de la casse. Ils sont 135 majeurs à comparaître ce mardi 4 juin devant la Cour d’appel de Casablanca.

Légende Image: 

A la fin de l’audience tenue à la Cour d’appel de Casablanca, les familles des accusés ont explosé de joie. Leurs progénitures ont eu enfin droit à la liberté provisoire. La foule, qui crie «vive le Roi», s’est fait accompagner sans le moindre heurt de l’intérieur du tribunal à l’extérieur

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

procès

AFP

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

AFP

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria

AFP

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola

Ouverture d'un procès pour corruption qui divise le Portugal et l'Angola

liberté

AFP

RDC: l'UE dénonce une "atteinte grave"

RDC: l'UE dénonce une "atteinte grave"

AFP

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé