mis à jour le

Le Maroc va-t-il accueillir des « patrons-voyous » tunisiens ?

Il y a quelques jours le site Maghreb-Intelligence a dévoilé la fuite d’environ 1200 hommes d’affaires tunisiens vers le Maroc. Aujourd’hui, un article paru sur nawaat précise qu’une bonne partie de ces hommes d’affaires seraient en réalité des « patrons-voyous ». L’auteur de l’article précise ainsi que ces patrons sont

Ceux-là même qui pendant près de trois décades sous la férule dictatoriale de Bourguiba et Ben Ali ont amassé de colossales fortunes. Rien que, ce qui a été déjà mis à l'abri dans les paradis fiscaux, durant la dernière décennie, est estimé à 10 milliards de dollars par le très sérieux cabinet américain Boston Consulting Group. Ce même cabinet a calculé que 45% de la fortune des « nouveaux riches » tunisiens était évacuée, clandestinement, par ces derniers. Cela les met en tête des maghrébins pour la fuite des capitaux devant leurs confrères marocains (30% seulement...)

Beaucoup de ces patrons n’auraient pas apprécié le fait que les travailleuses et travailleurs tunisiens commencent à lutter pour un un salaire et des conditions de travail digne. Ils auraient donc pratiqué ce qui est convenu d'appeler la « grève du capital ». Non seulement en désinvestissant mais en délocalisant tout ou partie de leurs entreprises vers le Maroc. Si les informations rapportés par Maghreb-Intelligence et Nawaat s’avèrent véridiques rien n’empêcherait ces mêmes patrons de quitter le territoire marocain au premier trouble qui secouerait notre pays.

Au vu de ce qui s’est passé en Tunisie deux questions se posent dans notre contexte marocain : est-ce que le « patriotisme » des grands patrons marocains les pousserait à sacrifier une partie de leurs profits lorsque les salariés auront le droit réel d’exiger un salaire et des conditions de travail dignes? s’il n’existe toujours pas une réelle « bourgeoisie nationale » dans notre pays est-ce que les entreprises publiques pourraient, à court terme, la remplacer ?

 

Mamfakinch

Ses derniers articles: Paying for the sins of others  Anouzla, ce terroriste !  العلاقة مع السلطة… بعيداً عن السجال 

Maroc

AFP

Le roi du Maroc gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal

Le roi du Maroc gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal

AFP

Le Maroc se dote du gouvernement le plus resserré de son histoire

Le Maroc se dote du gouvernement le plus resserré de son histoire

AFP

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

Tunisiens

AFP

Les Tunisiens confient un mandat clair

Les Tunisiens confient un mandat clair

AFP

Les Tunisiens confient un mandat clair

Les Tunisiens confient un mandat clair

AFP

Homme d'affaires ou juriste? Les Tunisiens votent pour une présidentielle

Homme d'affaires ou juriste? Les Tunisiens votent pour une présidentielle