mis à jour le

Politique : Idrissa Seck a définitivement tourné la page Pape Diouf et Oumar Gueye

Le Maire de Thiès a fait d'Omar Gueye, ce que Balla Gaye 2 a fait de Yékini et de Modou Lô. De source très sure, nous avons appris que l'ancien Premier ministre n'entend plus se retrouver avec ses anciens responsables. Ce que le Maire de Sangalkam et son frère Pape Diouf ont bien compris en dépit de leurs agissements visant à tromper l'opinion.

D'ailleurs, ils avaient dépêché des émissaires auprès du Maire de Thiès pour des retrouvailles, mais la réponse d'Idrissa Seck était sans évoque. Sans rancune aucune, il leur a confié : « Allah n'aime pas les traîtres, Idrissa non plus ». Une réponse sans appel.

Idrissa Seck est sans nul doute, l'homme politique le plus trahi de l'histoire du Sénégal. Mais, cette fois-ci, il semble bien comprendre les jeux de ses adversaires.

Le dimanche dernier, le chargé de la presse du parti « Rewmi » Me Nafissatou Diop a déclaré que leur parti a dépassé le problème d'Omar Gueye et de Pape Diouf. L'heure n'est plus aux éventaires des coups bas. « Ils (Omar Gueye et Pape Diouf) ont choisi leur camp. Ce problème est dépassé. Nous sommes en train de vendre nos cartes et de massifier notre parti. C'est tout ce qui nous intéresse » avait-elle clairement déclaré.

Le Dakarois.net

politique

AFP

"L'Etat n'existe pas": un responsable protestant entre

"L'Etat n'existe pas": un responsable protestant entre

AFP

En Afrique du Sud, le fléau très politique des attaques de fermes

En Afrique du Sud, le fléau très politique des attaques de fermes

AFP

Libye: pour le maréchal Haftar, l'accord politique libyen a expiré

Libye: pour le maréchal Haftar, l'accord politique libyen a expiré

pape

AFP

Kenya: le pape souhaite "un climat de dialogue constructif"

Kenya: le pape souhaite "un climat de dialogue constructif"

AFP

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

AFP

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique