mis à jour le

L’ambassadeur des Etats-Unis : «Les USA prêts à travailler avec tout gouvernement élu par le peuple algérien»

«Le gouvernement américain reste prêt à travailler avec tout gouvernement élu par le peuple algérien selon la Constitution», a indiqué hier Henry S. Ensher, ambassadeur des Etats-Unis en Algérie. L'ambassadeur, qui s'exprimait en marge d'une cérémonie organisée dans l'enceinte même de l'ambassade au profit de 12 jeunes étudiants algériens lauréats d'une bourse pour suivre des études de management aux Etats-Unis, avait tenu à préciser auparavant, en réponse à une question sur l'intérêt que portaient les Etats-Unis à l'élection présidentielle de 2014, qu'«en ce qui concerne la vie politique en Algérie, l'ambassadeur n'a aucun rôle. Il souhaite un prompt rétablissement au président de la République». «Le gouvernement américain espère consolider ses relations avec le gouvernement algérien et les Algériens suivront le processus politique institutionnel pour assurer la bonne gouvernance de leur pays», a-t-il ajouté. A propos d'une question sur la position des entreprises américaines sur la situation sécuritaire depuis l'affaire de Tiguentourine, l'ambassadeur a exprimé «un grand respect pour l'effort fourni par les autorités algériennes d'assurer la sécurité des Algériens et des étrangers qui ont la chance de vivre en Algérie». L'ambassadeur a exprimé une grande reconnaissance aux autorités algériennes ; «le gouvernement algérien a démontré un engagement très clair à sécuriser les ambassades et les entreprises étrangères», a-t-il affirmé. Pour le représentant de Coca-Cola (qui cofinance avec le département d'Etat la formation aux étudiants sélectionnés) Wahib Benaïssa-Tahar, la compagnie Coca-Cola a vraiment confiance dans le futur de l'Algérie et continue ses investissements. «Nous voyons de grandes opportunités dans le développement de l'Algérie», a-t-il déclaré. A une question sur les actions de la justice américaine vis-à-vis des avoirs de l'ancien ministre Chakib Khelil, l'ambassadeur des Etats-Unis a indiqué : «Nous pensons qu'il n'est pas approprié de faire des commentaires avant que le processus ne soit achevé.» «Mais cela ne veut pas dire qu'un processus est engagé...» En clair, les Etats-Unis ne vont pas se prononcer avant que la justice en Algérie ou en Italie ne termine son travail.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Etats-Unis

AFP

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

USA

Liberia

Un institut de recherche new-yorkais abandonne une colonie de chimpanzés

Un institut de recherche new-yorkais abandonne une colonie de chimpanzés

AFP

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Rodolph TOMEGAH

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur

gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

AFP

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit