mis à jour le

Comment Erdogan est accueilli par le Maghreb ?

Le Premier Ministre turc actuellement en tournée au Maghreb fait la Une des médias maghrébins. Encensé quelques fois et souvent critiqué, le chef du gouvernement turc ne fait pas toujours bonne presse et sa visite au Maroc, en Algérie et enfin en Tunisie n'est pas nécessairement vue d'un bon ½il.  Pourquoi Recep Tayyip Erdogan s'attire-t-il les foudres des maghrébins ?

Erdogan n'est pas seulement contesté dans son pays, mais aussi à l'étranger. Celui qui est visé par une série de violentes manifestations en Turquie n'est pas forcément le bienvenu dans les pays du Maghreb. Si le Premier Ministre a été relativement bien accueilli par l'Algérie, au Maroc et enfin en Tunisie, sa prochaine étape, Erdogan a été confronté à quelques réactions hostiles.

Des manifestations en Tunisie...

En Tunisie, des opposants au Premier Ministre turc commencent à s'organiser à la veille de sa venue. Ils prévoient d'ores et déjà de manifester demain devant l'ambassade turque de Tunis. Un mouvement mené par le front populaire tunisien pour non seulement protester contre la visite en Tunisie du Premier ministre turc Erdogan et condamner la répression du gouvernement d'Erdogan, rapporte les médias tunisiens.

...aux rencontres manquées au Maroc

Au Maroc, des rumeurs sur la scène médiatique évoquent un accueil mitigé de la part des Marocains et parlent surtout du rendez-vous manqué d'Erdogan avec le Roi Mohammed VI. Le monarque aurait annulé son entrevue avec le Premier Ministre rapporte de son côté la presse marocaine. Un refus qui aurait crispé le chef du gouvernement turc, d'autant plus que ses homologues espagnols et français avaient eu le privilège de rencontrer le Roi.

Pourquoi un tel désamour pour le Premier Ministre turc ? Il est étonnant de voir que le Premier Ministre suscite tant d'animosité, alors que le pays est souvent présenté comme un modèle, où la coexistence de la politique avec la religion sont possibles. Mais d'autres éléments entrent en ligne de compte cette fois-ci. Côté Maroc, on évoque des vieilles querelles politiques et une certaine rancune vis-à-vis du Premier Ministre turc, qui n'avait pas accordé de temps au Royaume lors de sa tournée au Maghreb, suite au Printemps arabe. Toutefois, il s'agit surtout de la situation turque qui influence directement les Maghrébins dans leur pays. Certains militants par solidarité avec les Turcs ont décidé de poursuivre leur contestation jusque dans leur pays. En effet, en Turquie, le gouvernement doit faire face depuis plusieurs jours à un vaste mouvement de révolte, sans doute le plus radical depuis l'accession au pouvoir de l'AKP. Une situation que même l'Europe dénonce, estimant que l'intervention des forces de l'ordre est trop radical. On évoque même la naissance d'un "Printemps Turc", les Maghrébins se sentiraient-ils solidaires des Turcs ?

Erdogan

AFP

Erdogan demande des gestes

Erdogan demande des gestes

AFP

En quête d'influence, Erdogan entame une nouvelle tournée en Afrique

En quête d'influence, Erdogan entame une nouvelle tournée en Afrique

AFP

Erdogan en Afrique pour parler du prédicateur Gülen

Erdogan en Afrique pour parler du prédicateur Gülen

Maghreb

AFP

Projet "commun" du Maghreb de faire inscrire le couscous au patrimoine de l'humanité (Alger)

Projet "commun" du Maghreb de faire inscrire le couscous au patrimoine de l'humanité (Alger)

AFP

La Tunisie annonce avoir tué un cadre d'Al-Qaïda au Maghreb islamique

La Tunisie annonce avoir tué un cadre d'Al-Qaïda au Maghreb islamique

AFP

Édouard Philippe poursuit

Édouard Philippe poursuit