mis à jour le

Bradage et spoliation des terres au Centre-Ouest : « Nous sommes assis sur une poudrière »

Le bradage des terres est une réalité au Burkina Faso. La Sissili et le Ziro sont les provinces où ce phénomène est le plus préoccupant. Pour cerner les enjeux du phénomène, la Coalition des organisations de la société civile pour le développement durable et équitable (CODDE) a réalisé dans les deux localités précitées une étude publiée le samedi 1er juin, lors d'un atelier organisé à Bieha sur le thème : "Journée d'interpellation citoyenne pour le développement local durable de Bieha". C'était en présence du président de la CODDE, Jean-Marie Somda.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington