mis à jour le

Boucle du Mouhoun : Maxime annonce de grands projets

Elu le 29 mars 2013, Maxime Lomboza Koné a été officiellement installé dans ses fonctions de président de Conseil régional de la Boucle du Mouhoun le 1er juin dernier. A 39 ans, le conseiller régional élu de la commune urbaine de Nouna, nourrit de grandes ambitions pour la région.

« Mon approche sera basée sur le triptyque actions-mesures-lobbying, en droite ligne des axes prioritaires consignés dans le plan régional de développement à savoir la valorisation et la gestion durable des ressources naturelles, l'accroissement de l'économie régionale ». C'est en ces mots que le l'ancien nouveau président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun s'est adressé aux fils et filles de la région ce samedi 1er juin 2013 après avoir reçu l'écharpe des mains du gouverneur de la région. L'air jovial, Maxime Lomboza Koné s'est engagé pour les cinq prochaines années à ½uvrer à rapprocher les populations des services sociaux de base et à renforcer la gouvernance et les compétences régionales. Mais, il reste toutefois convaincu que l'union est l'unique voie de salut. « Travaillons au dépassement de nos querelles stricto-personnelles et autres bagarres de clochers et de chapelle politique », a lancé par ailleurs le successeur de feu Tibiri Ouétien. Car, selon lui « l'émergence de la Boucle du Mouhoun est possible pour peu que les fils et filles de la région fassent preuve de solidarité face aux nombreux défis qui s'imposent ».

Au nombre de ces défis figurent en bonne place la réduction du taux de pauvreté et le désenclavement de la région. Pour y arriver, le président de l'Exécutif régional peut d'ores et déjà compter sur l'accompagnement d'un fils de la région en la personne de Moumounou Gnankambary par ailleurs parrain de la présente cérémonie et représenté à l'occasion par la Député Awa Koté. Dans son adresse, l'honorable député à l'Assemblée nationale a félicité et encouragé les membres du nouveau bureau du Conseil pour leur élection à la tête de l'institution. Cependant, reconnait la représentante du parrain, « la mission qui vous est confiée au cours des cinq prochaines années est périlleuse et ardue ». « Aucune division ni tergiversation ne sera admise au risque de compromettre les résultats attendus », a-t-elle rappelé à l'endroit des 94 conseillers régionaux à qui elle a demandé de promouvoir l'esprit d'unité et de concertation pendant ce mandat. Pour le patron de la cérémonie, Docteur Bongnessan Arsène Yé ministre d'Etat, ministre chargé des Relations avec les institutions et des Réformes politiques, « au- delà des divergences d'opinions, Maxime et son équipe doivent également travailler à la consolidation des acquis engrangés durant le mandat écoulé et au renforcement du Plan régional de développement afin de hisser la Boucle du Mouhoun et ses six provinces au rang des régions les plus émergentes du Burkina ».

les présidents des Conseils régionaux des régions de l'Est, du Centre-ouest, du Sud-ouest et des Hauts-Bassins ont honoré la cérémonie de leur présence. Les Dédoulais, toutes conches sociales confondues, ne se sont pas faits prier pour être présents ce 1er juin au siège de l'institution où a eu lieu la cérémonie.

Ousmane TRAORE

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes