mis à jour le

Pathé Seck : ‘’L’Agence nationale de sécurité de proximité ne sera pas une milice’’

L'Agence nationale de sécurité de proximité ne sera pas une milice, a assuré mardi à Dakar le ministre de l'intérieur, le général Pathé Seck, précisant que la réflexion sur la création de cette structure est ''quasiment terminée et qu'il ne reste que la validation'' par le président de la République Macky Sall.

''Je voudrais vous rassurer l'Agence nationale de sécurité de proximité ne sera pas une milice'', a dit ministre de l'Intérieur, à l'Assemblée nationale, lors d'une question orale du député Djibo Leïti Kâ, relative à ''la sécurité des citoyens et de leurs biens''.

''L'option qui est retenue, c'est de mettre sur pied une structure de sécurité de proximité. Lorsqu'on va recruter les jeunes, on va les mettre à la disposition de la police et de la gendarmerie qui sont des institutions régaliennes'', a soutenu le ministre de l'Intérieur, assurant que les jeunes seront recrutés sur leur terroir.

Le président de la République, Macky Sall, dans son discours à la nation, à la veille de la fête nationale a indiqué que "10 mille emplois seront générés par l'Agence nationale de sécurité de proximité".

Le général Pathé Seck a par ailleurs réaffirmé le recrutement de 1.000 agents de sécurité en juillet.

APS

sécurité

AFP

Le nouveau Premier ministre malien promet des "mesures fortes" pour la sécurité

Le nouveau Premier ministre malien promet des "mesures fortes" pour la sécurité

AFP

Kinshasa félicite les forces de sécurité après les marches anti-Kabila

Kinshasa félicite les forces de sécurité après les marches anti-Kabila

AFP

Centrafrique: des experts de l'Onu déplorent une "détérioration" de la sécurité

Centrafrique: des experts de l'Onu déplorent une "détérioration" de la sécurité