mis à jour le

Infrastructures africaines: Quelles nouvelles opportunités?<br>Par Frédéric Baranger

La première chose qui frappe lorsque l’on contemple l’état des infrastructures sur le continent africain est leur faible quantité par rapport aux besoins.

Légende Image: 

Frédéric Baranger est coordinateur de recherches au sein de l’Institut Amadeus. Il est diplômé de la London School of Economics and Political Science de Londres, ainsi que de l’Institut d’études politiques de Lille. Il est également titulaire d’une licence en droit. Ses champs d’expertise incluent les politiques économiques du développement, ainsi que les enjeux de l’adhésion à l’OMC pour les pays en voie de développement. Il a travaillé pour le think tank londonien Re-Define à l’élaboration de solutions tangibles aux problèmes de développement, ainsi qu’à la promotion de politiques publiques en faveur du développement: annulation des dettes publiques, réforme des systèmes financiers et amélioration de l’environnement international pour lutter contre la fuite des capitaux

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

infrastructures

AFP

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

AFP

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

AFP

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut