mis à jour le

Mali : un kamikaze se fait exploser dans la maison d'un chef du MNLA à Kidal

Un attentat suicide a visé mardi la maison d'un chef militaire de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) qui occupe Kidal, dans le nord du Mali, a appris l'AFP auprès de témoins et de l'armée malienne. Cela s'est passé dans une maison, a déclaré un habitant de Kidal, le porte-parole de l'armée malienne, Souleymane Maïga, précisant qu'il s'agissait de celle d'un colonel du MNLA qui se prénomme Malick. Le kamikaze attendait quelqu'un dans la maison du colonel quand il a été surpris par des jeunes et a déclenché sa charge. Lui-même est mort et il y a un blessé, a ajouté M. Maïga.

Mali

AFP

Attaque "terroriste" au Mali contre des soldats français pendant le sommet de l'UA en Mauritanie

Attaque "terroriste" au Mali contre des soldats français pendant le sommet de l'UA en Mauritanie

AFP

Attaque "terroriste" contre des soldats français au Mali pendant le sommet de l'UA en Mauritanie

Attaque "terroriste" contre des soldats français au Mali pendant le sommet de l'UA en Mauritanie

AFP

Six morts dans l'attaque contre le QG de la force du G5 Sahel au Mali

Six morts dans l'attaque contre le QG de la force du G5 Sahel au Mali

Kamikaze

AFP

Nigeria: une fillette kamikaze tuée par l'explosion de sa ceinture

Nigeria: une fillette kamikaze tuée par l'explosion de sa ceinture

AFP

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

AFP

Cameroun: un kamikaze tue 2 civils dans une zone de Boko Haram

Cameroun: un kamikaze tue 2 civils dans une zone de Boko Haram

chef

AFP

Zimbabwe: le chef de l'opposition veut détrôner la vieille garde

Zimbabwe: le chef de l'opposition veut détrôner la vieille garde

AFP

Algérie: le président Bouteflika limoge le puissant chef de la police

Algérie: le président Bouteflika limoge le puissant chef de la police

AFP

Gambie: démission du chef de la police après la mort de trois manifestants

Gambie: démission du chef de la police après la mort de trois manifestants