mis à jour le

Soirée dans un nightclub de Damas, 11 décembre 2007 / Reuters
Soirée dans un nightclub de Damas, 11 décembre 2007 / Reuters

Pourquoi refuse-t-on l'entrée des clubs aux femmes voilées en Egypte?

Une jeune Américaine, refoulée d'un club à cause d'un tissu sur la tête, s'interroge.

Une femme, qu'elle soit voilée ou pas, reste la même. C'est l'avis d'une jeune Américaine vivant au Caire. Sur le site d'information Aswat masriya, elle livre son témoignage. Un soir, à l'entrée d'un club huppé du Caire, un videur hésite à la faire rentrer. Affublée d'un voile (esthétique), la jeune femme est priée de montrer patte blanche, autrement dit de justifier qu'elle n'est pas Egyptienne.

Après avoir tout de même pu entrer dans la boîte, la jeune Américaine s'interroge: pourquoi les femmes voilées ne pourraient-elles pas avoir envie de boire et danser au Cairo Jazz club?

C'est officieux: les propriétaires de bars et de clubs refusent l'accès de leur établissement à des femmes vêtues d'un hijab (voile islamique). Ils se disent:

«Mais que viendraient faire des femmes pieuses dans une discothèque

Face à cette situation, les femmes ne peuvent que demander davantage d'autonomie. L'exemple du Cairo Jazz club se vérifie dans d'autres situations: les femmes doivent choisir entre la moralité et la liberté de circuler, entre leur identité et le fait de vouloir faire la fête. Leur respectabilité est en jeu, toujours.

Et pourtant «ces clubs se foutent de la moralité de leurs clients. Seul compte l'image, écrit la jeune Américaine. Finalement, peu importe ce que la femme porte. Sa piété n'est pas cousue dans son hijab.»

Lu sur Aswat masriya

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

club

AFP

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

AFP

Transfert: André Ayew

Transfert: André Ayew

AFP

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club

religion

WTF

L'histoire de la fausse image d'un pasteur attaqué par des lions en pleine prière

L'histoire de la fausse image d'un pasteur attaqué par des lions en pleine prière

Pape François

Les premiers pas du pape en Afrique en trois photos

Les premiers pas du pape en Afrique en trois photos

Moeurs

Au Maroc, une réservation sur Airbnb peut mener en prison

Au Maroc, une réservation sur Airbnb peut mener en prison

morale

[email protected] (Author Name)

Assassinat de Mohamed Brahmi : De la responsabilité morale et politique d'Ennahdha

Assassinat de Mohamed Brahmi : De la responsabilité morale et politique d'Ennahdha

Actualités

Abdelwaheb Al Hani fait la morale aux kidnappeurs d'Al Rahina

Abdelwaheb Al Hani fait la morale aux kidnappeurs d'Al Rahina

satarbf

La politique et la morale ne partagent pas le même lit

La politique et la morale ne partagent pas le même lit