mis à jour le

Renforcer le climat des affaires

Malgré les manifestations contre son gouvernement qui agitent la Turquie depuis plusieurs jours, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a quitté hier à la mi-journée son pays à destination du Maroc, première étape de sa tournée maghrébine qui doit ensuite le conduire en Algérie aujourd'hui. Accompagné d'une forte délégation d'hommes d'affaires, le Premier ministre turc devrait participer à l'inauguration officielle de l'aciérie de Bethioua, près d'Oran, fruit d'un investissement du groupe turc Tosyali. Selon l'ambassade de Turquie, près de 200 entreprises turques prendront part à un forum d'affaires algéro-turc en marge de la visite de M. Erdogan. Les secteurs du bâtiment, des travaux publics, de l'habitat, de l'énergie, du textile, de l'agroalimentaire, de l'agriculture, de l'automobile, des produits chimiques, des machines et équipements seront représentés à ce forum. Le Premier ministre turc se rendra demain, avec la délégation qui l'accompagne, «à Oran pour inaugurer le complexe sidérurgique Tosyali», selon l'ambassade. Le projet, situé à Bethioua, lancé par le groupe turc Tosyali Iron Steel Industry, serait le plus important investissement turc à l'étranger. L'usine devrait employer 1000 personnes pour les emplois directs et 3500 pour les emplois indirects. Ces dernières semaines, le partenariat algéro-turc a connu une accélération avec la signature de plusieurs accords. Le 30 avril dernier, deux pactes d'actionnaires ont été signés entre le groupe public Confection et Habillement (CH) et la société turque Ringelsan pour la production d'articles de prêt-à-porter à Béjaïa et de bonneterie à Relizane. Ces contrats devraient permettre de créer deux sociétés mixtes avec un capital pour chacune d'un milliard de dinars, détenu à hauteur de 70% par le groupe CH (SGP Industries manufacturières) et de 30% par la société turque. L'objectif serait aussi de créer 3000 emplois. La production sera destinée au marché national et à l'exportation. En mai dernier, la Société de gestion des participations de l'Etat (SGP) Industries manufacturières et le groupe turc Taypa ont signé un accord de partenariat portant sur la réalisation d'un complexe intégré dédié aux métiers du textile dans le nouveau parc industriel de Relizane. L'investissement, qui approcherait le milliard de dollars, devrait contribuer à créer 10 000 emplois. Les produits qui seront réalisés seront destinés au marché local et à l'exportation. L'Algérie est un fournisseur de GNL à la Turquie. Les deux pays ont prolongé, en janvier dernier, un accord de vente de GNL qui porte sur 4 milliards de mètres cubes/an pour dix années supplémentaires. L'accord, qui prend fin en 2014 avait été conclu en 1988 pour 20 ans. Selon les statistiques des Douanes algériennes pour l'année 2012, la Turquie est le 8e client de l'Algérie avec 3,04 milliards de dollars et se classe 7e fournisseur avec 1,78 milliard de dollars.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

climat

AFP

Les Mauritaniens aux urnes pour un référendum constitutionnel dans un climat tendu

Les Mauritaniens aux urnes pour un référendum constitutionnel dans un climat tendu

AFP

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

AFP

Le climat pourrait faire venir des pluies diluviennes sur le Sahel

Le climat pourrait faire venir des pluies diluviennes sur le Sahel

Affaires

AFP

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans des affaires de corruption

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans des affaires de corruption

AFP

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

AFP

Afrique du Sud: l'image de l'ANC ternie par les affaires de corruption

Afrique du Sud: l'image de l'ANC ternie par les affaires de corruption