mis à jour le

Baisse notable du décrochage scolaire, selon El Ouafa

Le taux de décrochage scolaire à l’échelle  nationale a enregistré une baisse notable entre les années scolaires 2007-2008  et 2012-2013, a fait savoir, lundi à Rabat, le ministre de l’Education  nationale, Mohamed El Ouafa.

En réponse à une question orale présentée par le groupe Haraki à la Chambre  des représentants sur “le phénomène de décrochage scolaire en milieu rural”, M. El Ouafa a indiqué que cette baisse a atteint 1,9 % pour l’enseignement  primaire, soit une diminution de 2,7 %, alors que le secondaire collégial a  accusé une baisse de 9,3 %, soit une amélioration de 3,8 %, tandis que le  secondaire qualifiant a enregistré une baisse de 8,7 %, avec une amélioration  de 5,4 %.

Le taux de décrochage scolaire en milieu rural a été revu à la baisse pour  les cycles primaire et collégial, a-t-il ajouté, notant qu’au titre de l’année  scolaire 2012-2013 ce taux s’est établi à 7,4 % pour l’enseignement primaire,  18,5 % pour le secondaire collégial et 27,5 % pour le secondaire qualifiant.

S’agissant du transport scolaire, le ministre a indiqué que le nombre de  bénéficiaires est passé de 2200 en 2008-2009 à plus de 60 000 en 2012-2013,  (43 % de filles), faisant remarquer que le parc automobile s’est sensiblement  renforcé dans la mesure où le nombre de bus a atteint quelque 722 en 2012-2013  et celui des vélos plus de 33 000.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”