mis à jour le

C’est le statu quo

La tutelle prône le dialogue mais ne fait rien pour le concrétiser et préfère maintenir la répression. Huit psychologues (des femmes) du CHU de Blida ont reçu, hier