mis à jour le

3ème guerre mondiale : Le sein, le sexe et le sens par Kamel DAOUD

L'actualité de la semaine ? Le sexe. C'est ce qui ravage les têtes du monde et divise le monde en deux (seins). D'un côté les anti-femen, anti-seins, anti-femmes surtout.

Contre le corps nu, la nudité, alias la liberté, alias l'indépendance et la tolérance, la différence, le cri. Contre l'autre, la femme, car contre soi et contre le mur. Sans issus sauf dans la violence ou le mégaphone. Pourquoi les femmes femens déchaînent tant les haines, la violence et la passion ? A cause du centre du monde qu'est la femme, sans la femme. On peut se prétendre libéral, intellectuel, libéré, tolérant, cultivé, instruit, voyageur, « ouvert », libre, mais dès qu'une femme montre ses seins, le bonhomme montre se dents. C'est la préhistoire de l'Histoire. L'épreuve des seins montre la femme nue et l'ennemi de la femme, tout aussi nu.

Puis il y a les anti-gays, anti-mariage pour tous, en Occident. Contre la démocratie donc, ou « pour » une démocratie génétiquement correcte. Cela divise la France au-delà de l'homosexualité ou pas : entre gauche et droite, extrêmes et marges, Hollandistes et Sarkozystes, libéraux, altermondialistes, familles et grande famille...etc. Le sexe divise le monde en plusieurs milliers de genres et plus seulement en hommes et femmes. La religion ne relie pas les Hommes mais les allie les uns contre les autres. Dieu n'a jamais autant crucifié qu'en ces temps modernes. Après un millénaire d'avancées vers la lumière, la lune et la Raison, on revient aux langages des signes d'avant l'histoire : seins nus, bras d'honneur et pilosité du visage avec un ½il borgne pour Belmokhtar. Le sexe est donc au centre du monde : son nombril et son problème. Il est redevenu moyen de lutte et signe de défaite. Objet de violence et sujet du tabou. Le corps est le lieu de la guerre : par l'immolation chez les « arabes », le dénuement chez les Femen, la revendication chez les gays, l'explosion chez le Djihadiste, le martyrs chez les révoltés contre les régimes et la noyade ou la drogue chez les déclassés de l'univers. L'humanité ne semble plus savoir quoi faire du corps, du monde et du sens qui les lie. Alors l'humanité se divise en espèces et animaux. Le sein qui tient tête à la morsure des yeux. La femme qui reprend son corps à la loi de l'homme et l'homme qui revendique le droit de propriété sur le corps de la femme. L'Etat qui cherche un sexe et le mariage qui divise l'humanité ou les pays et uni des couples. C'est le 3ème millénaire : il commence par des mutilations. La 3ème guerre mondiale est une guerre « corps-à-corps ». « Faites l'amour, pas la guerre » disait-on. Aujourd'hui on fait la guerre en faisant l'amour. Ou en l'interdisant. C'est donc le sujet de la semaine : le corps de la femme contre le corps constitué, le mariage pour tous, vécu comme « mariage contre tous ». Le sexe et le sens. L'homme contre-corps.

Kamel DAOUD

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

guerre

AFP

Mozambique: la guerre contre l'exploitation illégale des forêts

Mozambique: la guerre contre l'exploitation illégale des forêts

AFP

Nigeria: l'armée en guerre contre les raffineries illégales

Nigeria: l'armée en guerre contre les raffineries illégales

AFP

La guerre au Soudan du Sud met l'hospitalité ougandaise

La guerre au Soudan du Sud met l'hospitalité ougandaise

sexe

AFP

Malawi: séropositif, il était payé pour initier des jeunes filles au sexe

Malawi: séropositif, il était payé pour initier des jeunes filles au sexe

Sexualité

Aliaa Gad, une YouTubeuse qui parle librement de sexe aux Egyptiens

Aliaa Gad, une YouTubeuse qui parle librement de sexe aux Egyptiens

Sexe

Le Maroc secoué par des controverses en série sur les moeurs

Le Maroc secoué par des controverses en série sur les moeurs