mis à jour le

"Les yeux de l’exil, El Moro Jaime"

Par miracle, l'avion de la RAM a décollé ce 31 mai à destination de Paris-Orly presque à l'heure. Pour chasser l'ennui quelques journaux pouvaient faire l'affaire. Mais, c'est un écrit d'une centaine de pages, d'une bonne tenue, qui va faire mon bonheur.

Avec un titre évocateur, « Les yeux de l'exil » et un sous titre, « El Moro Jaime», que les intimes de Saîd (nom d'emprunt de l'auteur) se plaisaient à répéter à loisir, le Roman (Edition la Croisée des Chemins...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo