mis à jour le

Babacar Gaye sur la nouvelle configuration du paysage politique " Le Pds, le parti Rewmi, Bokk Gis-Gis et l’Ucs peuvent former une véritable force "

C'est parce que toutes ces formations politiques sont toutes, d'obédience libérale que le porte-parole du Pds, est d'avis que le Pds, Bokk Gis-Gis de Pape, le parti Rewmi d'Idrissa Seck et l'Union des Centristes du Sénégal d'Abdoulaye Baldé, peuvent se retrouver pour former une grande convergence. Il s'est agi, selon Babacar Gaye, de venir à bout des aspirations des populations largement éprouvées, face aux tergiversations du régime en place. Cette sortie de Babacar Gaye fait suite aux sorties au vitriol d'Idrissa Seck, ce week-end, contre Macky Sall et son gouvernement. Car, certains observateurs de la scène politique sénégalaise ont vite fait de ranger l'ancien Pm, du côté de l'opposition, eût égard à ses sorties jugées fracassantes et inopportunes contre le pouvoir dans lequel il compte des ministres, des Dg entres autres. A en croire d'autres sources, cette éventualité est en train d'être étudiée en haut au sein du Pds. d'ailleurs, selon une source libérale, il n'est pas exclu que des plénipotentiaires soient désignés au sein du Pds pour des rencontres avec les différents responsables des partis concernés suscités.

REWMI.COM/SDD

nouvelle

AFP

Soudan: une nouvelle manifestation contre la hausse des prix dispersée

Soudan: une nouvelle manifestation contre la hausse des prix dispersée

AFP

RDC: des catholiques appellent

RDC: des catholiques appellent

AFP

RDC: l'armée lance une nouvelle opération contre des rebelles ougandais

RDC: l'armée lance une nouvelle opération contre des rebelles ougandais

politique

AFP

"L'Etat n'existe pas": un responsable protestant entre

"L'Etat n'existe pas": un responsable protestant entre

AFP

En Afrique du Sud, le fléau très politique des attaques de fermes

En Afrique du Sud, le fléau très politique des attaques de fermes

AFP

Libye: pour le maréchal Haftar, l'accord politique libyen a expiré

Libye: pour le maréchal Haftar, l'accord politique libyen a expiré