mis à jour le

L’Office des changes s’initie à l’anti-corruption

Points: 
Un accord de partenariat avec l'ICPC de Abdeslam Aboudrar
Une cartographie des risques de corruption sera élaboré
Un système de gestion des plaintes est indispensable

Après l’IGF et l’Université internationale de Rabat, l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) a signé un accord de partenariat avec l’Office des changes. L’objectif est de promouvoir les principes de bonne gouvernance et la mise en place des mécanismes de prévention de la corruption.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources