mis à jour le

Mauritanie : l'opposition réclame un bulletin de santé du président Mohamed Ould Abdel Aziz

Les dirigeants de onze partis de la Coordination de l'opposition (COD) ont exigé que le gouvernement mauritanien fournisse un rapport sur l'état de santé du chef de l'Etat Mohamed Ould Abdel Aziz, indique un communiqué de la COD parvenu dimanche à Xinhua. Dans ce texte, la COD a appelé « le pouvoir en place à publier le bulletin de santé du chef de l'Etat, certifié par les médecins français qui le traitent », soulignant que l'absence du président de la République « empêche la tenue du conseil des ministres et bloque le fonctionnement de l'Etat ».

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mauritanie

AFP

Sénat supprimé en Mauritanie

Sénat supprimé en Mauritanie

AFP

La Mauritanie rompt ses relations diplomatiques avec le Qatar

La Mauritanie rompt ses relations diplomatiques avec le Qatar

AFP

Des émissaires du Maroc reçus en Mauritanie

Des émissaires du Maroc reçus en Mauritanie

santé

AFP

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Santé

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Santé

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

président

AFP

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

Ouganda: des étudiants manifestent contre la suppression de la limite d'âge du président

AFP

Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique ex-épouse du président

Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique ex-épouse du président

AFP

Kenya: le président Kenyatta accuse la Cour suprême d'un "coup d'Etat"

Kenya: le président Kenyatta accuse la Cour suprême d'un "coup d'Etat"