mis à jour le

Nouveau à Casablanca, Implantation de cheveux, sans bistouri

La retauration capillaire s'est beaucoup développée durant ces dernières années. La méthode DHI (Direct Hair Implantation) est la dernière en daté. Non-invasive, cette technique ne nécessite pas d’incision et offre une implantation jusqu’à dix fois plus importante qu’une greffe classique. Proposée en exclusivité par Guess Clinic, cette nouvelle technique permet de retrouver une chevelure ou de reconstruire des sourcils

La DHI se démarque des techniques précédentes pour plusieurs raisons. Le «Follicular Unit Transplantation» (FUT), greffe de cheveux classique, qui nécessite une découpe d’une bande de peau chevelue à l’arrière du crâne sur la zone donneuse et du coup laisse une cicatrice. Ainsi, en En 2001, le groupe médical DHI à développé en collaboration avec les plus grands noms de la recherche capillaire, la technique FUE (Follicular Unit Extraction) qui consiste à prélever une à une les unités folliculaires à l’aide d’un minuscule bistouri. Ce qui permet d’éviter les cicatrices sur la zone donneuse mais elle est limitée et ne répond pas aux besoins des petites interventions de restauration capillaire. «L'intervention est extrêmement laborieuse et elle comporte le risque important d'abîmer les racines lors du prélèvement.», explique les spécialistes. Très lourde et coûteuse, la technique FUE ne répond pas aux besoins des patients désireux d’un résultat rapide et visible immédiatement. De plus, si elle améliore la méthode d’extraction des greffes de cheveux, elle ne change rien à la méthode d’implantation : aucun contrôle d’angle, de direction et de profondeur, ce qui laisse bien souvent des résultats mitigés et peu naturels.

D'où le recours à une nouvelle technqiue. La méthode DHI basée sur le savoir-faire de ses praticiens experts issus de la « DHI Academy » à Londres. Ces spécialistes DHI voyagent aux quatre coins de la planète pour apporter leur expertise dans les cliniques et les centres agréés.

Sans cicatrices, non-invasive elle ne nécessite aucune bandelette de cuir chevelu,  pas de sutures ou de scalpels. Les follicules sont extrait un par un, sans aucune douleur.  Avec son injecteur de cheveux révolutionnaire, la technique DHI offre une implantation jusqu’à dix fois plus importante qu’une greffe classique. Adaptée à tous les types de cheveux, elle est recommandée aussi bien pour les hommes que les femmes. Il faut un minimum de 20 000 Dhs. La séance dure entre 5 à 6 heures pour une séance.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”