mis à jour le

Forum politique au Mali : Ouverture du dialogue des libéraux sur la gouvernance sécuritaire

Au c½ur du forum organisé par le  parti Citoyen pour le Renouveau (PCR) en partenariat avec la Fondation Frederich Nauman pour la liberté, il y avait une nécessité de dialogue  et d'échanges sur  la crise malienne mais aussi la gouvernance sécuritaire en Afrique de l'Ouest. Le forum était placé sous l'égide de M. Ousmane Ben Fana Traoré, président du P.C.R. C 'était les 1ER  er et 2 juin derniers au Centre International de Conférences de Bamako.

 

Ousmane Ben Fana

La crise qui a frappé  de plein fouet le Mali et  qui continue encore, par endroits, ne doit laisser personne indifférent. Dans tous les secteurs d'activités, chaque citoyen fait montre de  détermination et surtout d'engagement patriotique. Il faut combattre à tout prix  les difficultés qui sont loin d'être une fatalité. Pour cela, nous devons faire usage des meilleures armes, celles du dialogue qu'il faut ouvrir.

C'est dans ce cadre que les responsables des partis membres de l'international Libéral venus du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée du Congo Kinshasa, ont pris part aux assises du Forum Libéral. On notait également la présence du Président du Réseau Libéral Africain, du Directeur pour l'Afrique de l'Ouest de la Fondation Friedrich Nauman pour la liberté.

 

L'objectif était de donner une chance au dialogue qui constitue le substrat de tout régime démocratique. Comme pour dire que c'est dans la discussion que jaillit la, lumière. C'est pourquoi, il était donc impératif pour la famille des libéraux d'ouvrir une brèche sur le dialogue afin de mieux apprécier les questions relatives à la crise malienne, à celles qui sont liées à la gouvernance sécuritaire en Afrique de l'ouest.

 

Dans cette perspective M. Ousmane Ben Fana Traoré, après avoir rappelé les conséquences du coup d'Etat du 22 mars 2012, a relaté  l'irresponsabilité de l'Etat pour faire face aux groupes rebelles et djihadistes. « L'Etat n'a pas résisté à la crise du nord, nos institutions se sont effondrées. Les politiques du passé ont exposé le Mali et les maliens. Notre pays doit complètement changer de direction. Nous devons comme le propose notre option politique offrir de nouvelles perspectives aux Maliens », a relaté M. Traoré.

 

En outre, il a déclaré que la guerre conventionnelle est presque achevée et que les ébauches du dialogue national et de réconciliation sont lancées, le processus démocratique s'installe aussi bien que les élections générales sont programmées.

Un constat amer sur le destin de la République qui fait dire au Président du P.C.R : « Dans ces élections, la famille des Libéraux ne peut, en aucune manière,  rester en marge de la société. Il  se dit également confiant que leur implication pourrait mobiliser plusieurs Maliens en particulier ceux  de l'Afrique de l'ouest. « Considérant la qualité et la compétence des participants du Forum Libéral, je n'ai aucun doute que la Résolution du Réseau Libéral Africain qui sanctionnera nos travaux sera une contribution décisive pour une meilleure prise en charge des questions de sécurité en Afrique de l'Ouest... ».

 

Pour le président du Réseau Libéral Africain, M. Olivier Komitatu, leur présence au Mali est d'apporter leur soutien  au PCR et de partager leur expérience avec le président Ousmane Ben Fana Traoré.

Envisager un développement durable et un avenir prospère pour notre pays n'est pas facile. C'est pourquoi, le P.C.R a mis un accent particulier sur la paix sociale  et la stabilité. Il a souligné la reconstruction de  l'armée, mais également la justice qui doit être indépendante.

Le renforcement du service humanitaire, pour le Président du P.C.R doit préparer, éventuellement  un retour harmonieux des populations du nord déplacées et la restauration de l'Etat pour mettre fin à l'expression de toutes les formes de dérives politiques et sociales.

Rappelons que ces libéraux sont organisés dans en un véritable libéralisme partout en Afrique afin de combattre les  inégalités dans toutes ces dimensions.

Mountaga DIAKITE

forum

AFP

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

RDC: Kabila au Kasaï pour un forum pour la paix

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

politique

AFP

Crise politique en Afrique du Sud: réunion spéciale de l'ANC lundi

Crise politique en Afrique du Sud: réunion spéciale de l'ANC lundi

AFP

Afrique du Sud: Zuma s'accroche, la crise politique s'éternise

Afrique du Sud: Zuma s'accroche, la crise politique s'éternise

AFP

Crise politique en Afrique du Sud: la direction de l'ANC annule tout engagement

Crise politique en Afrique du Sud: la direction de l'ANC annule tout engagement

Mali

AFP

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

AFP

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

AFP

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali