mis à jour le

Les armes crépitent du coté de Mahdia

Selon une source sécuritaire citée par l'agence Tunis Afrique Presse , des échanges de tirs ont eu lieu à l'aube de ce lundi 3 juin entre les agents de la police et la garde nationale d'un côté, et un groupe d'individus qu'elle a qualifié de « dangereux criminels », de l'autre. Ces affrontements armés qui ont eu lieu à la délégation de Melloulech du gouvernorat de Mahdia, ont provoqué la mort d'un jeune, la vingtaine. Un deuxième a été grièvement blessé, et une troisième personne a été arrêtée.

La même source a indiqué que le jeune qui a été touché à la colonne vertébrale à été transféré à l'hôpital Tahar Sfar, où il sera opéré.

Il a ajouté que ce groupe armé recherché depuis quelques temps, a été le premier à ouvrir le feu sur les agents de la garde nationale et la police, lors d'une ronde sécuritaire commune sur la voie publique. Les « criminels » utilisaient, selon la même source, des fusils de chasse développés.

 

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

armes

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés