mis à jour le

23 Partis Politiques s’engagent dans l’ADR : Le Fdr en rang serré

Le FDR (photo archive)

Pour mieux se positionner sur l'échiquier politique, les partis membres du Front uni pour la sauvegarde de la Démocratie et de la République (FDR) ont présenté, le 31 mai dernier au CICB, à leurs militants une plateforme politique et électorale dénommée « Alliance pour la Démocratie et la République » (ADR/FDR). 23 partis et associations politiques ont paraphé le document.

 

Cérémonie solennelle, salle archi-comble et journée historique. Ce sont les principaux enseignements tirés de cette mobilisation grandiose des partis politiques du FDR lors de la présentation aux militants de la plateforme politique et électorale de l'Alliance pour la Démocratie et la République.

Pendant que les présidents des 23 partis et associations politiques s'installaient au présidium, les principaux candidats de l'ADR/FDR prenaient place à la première rangée de la salle Djeli Baba Sissoko du Centre international des conférences de Bamako, qui refusait du monde. On notait la présence des ambassadeurs de la Palestine et du Maroc, les représentants de ceux de la France, de l'Allemagne et de la Russie.

La cérémonie s'est déroulée en quatre principaux actes notamment l'intervention du président de l'ADR/FDR, Ibrahima N'Diaye, la déclaration solennelle de l'ADR/FDR lue par l'ancien ministre Oumar Hamadoun Dicko, la présentation des candidats de l'ADR/FDR présents à la cérémonie et le paraphe du document de la plateforme politique et électorale.

Pour le président de la toute nouvelle alliance, Ibrahima N'Diaye, la plateforme politique et électorale est une réponse aux préoccupations des militants du FDR. C'est aussi un message adressé à l'opinion nationale et internationale afin de leur faire comprendre que leur combat (celui du FDR) est un combat politique pour sauver la démocratie et la République. « Une République dotée d'institutions fortes et crédibles », selon le président de l'ADR/FDR, Ibrahima N'Diaye, qui explique aux militants que la signature de la plateforme est la confirmation d'un projet politique et social pour lequel les partis du FDR se sont battus. Il précise que l'Alliance pour la Démocratie et la République est partie intégrante du FDR. C'est pourquoi, il a demandé à tous les militants du FDR de se donner la main pour l'organisation d'élections justes et transparentes afin de remporter d'autres victoires, « après celles qui ont permis la présente rencontre ».

Le président de l'ADR/FDR a, en outre, demandé aux candidats de l'alliance d'accepter le choix populaire et aux militants de respecter les consignes de l'ADR/FDR. Des candidats dont certains ont été présentés au grand public qui les a longuement ovationnés. Il s'agit de Mme Haidara Aïssata Cissé d'un regroupement d'associations ; de Soumaïla Cissé de l'URD ; Dramane Dembélé de l'Adema ; et de Jeamille Bittar de l'UMAM. Tous se sont donnés la main, levée vers le ciel en forme de « V », celui de la victoire.

Au nom de la société civile du FDR, Mme Diakité Fatoumata Ciré a salué la mise en place de la plateforme d'alliance des partis du FDR. Elle a affirmé que les Organisations de la société civile ont pris l'engagement de soutenir la mise en ½uvre de la plateforme. Elle n'a pas manqué de demander la levée de l'embargo qui frappe la région de Kidal. Cette demande est aussi prise en compte dans la déclaration solennelle de l'ADR/FDR.

Pas d'élections sans Kidal

Dans cette déclaration, l'ADR exige la libération de Kidal ; le retour de l'administration et de l'armée malienne à Kidal. « Sans quoi, il n'y aura point d'élections », a martelé le porte-parole de l'Alliance pour la Démocratie et la République, Oumar Hamadoun Dicko, qui a retracé les grandes lignes de la plateforme politique et électorale.

 

 

Certains partis de l'Alliance qui ne présenteront pas de candidats à l'élection présidentielle du 28 juillet, vont apporter leur soutien dès le 1er tour à des candidats de l'alliance.

Lors des élections législatives et communales, les partis de l'ADR/FDR vont mettre en place des listes communes dans toutes les circonscriptions électorales du Mali.

Enfin, des désistements et des reports de voix seront faits pendant le second tour de l'élection présidentielle et lors des élections législatives et communales prochaines en faveur des candidats de l'ADR.

 

Idrissa Maïga 

 

Les signataires...

Voici les 23 partis et associations politiques qui ont signé la plateforme. Il s'agit de : FCD, UFDP, CAD, PSP, PSD, PADEM, Parti Socialiste « PS Yelen Kura », PDJ, ADEMA, URD, PARENA, PDES, Parti Ecologiste, FARE, UMAM, MDD, UDI Mali, PECSAM, KFJJ « Kafo Folo Jama Jigi », Barica, ACS, PIDS, et ADM.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

partis

AFP

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

AFP

Burkina: des partis pro-Compaoré forment une coalition de l'opposition pour la "réconciliation"

Burkina: des partis pro-Compaoré forment une coalition de l'opposition pour la "réconciliation"

AFP

RDC: les sièges de deux partis d'opposition incendiés

RDC: les sièges de deux partis d'opposition incendiés

politiques

AFP

Mozambique: au moins trois responsables politiques assassinés en une semaine

Mozambique: au moins trois responsables politiques assassinés en une semaine

AFP

Le Soudan du Sud est "au bord du précipice", s'alarment d'anciens prisonniers politiques

Le Soudan du Sud est "au bord du précipice", s'alarment d'anciens prisonniers politiques

AFP

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

FDR

Autre Presse

FDR : Le choix de l’opposition motive t-il tout le monde ?

FDR : Le choix de l’opposition motive t-il tout le monde ?

L'Indicateur du Renouveau

Moussa Sinko Coulibaly reconduit

Moussa Sinko Coulibaly reconduit

Mutation

Demande d’annulation du grade de Général de Moussa Sinko Coulibaly : Le FDR  a t-il perdu la foi ?

Demande d’annulation du grade de Général de Moussa Sinko Coulibaly : Le FDR a t-il perdu la foi ?