mis à jour le

Vie associative : Malamine Koné lance l’APS

C'est officiel: Malamine Koné ne sera pas candidat à l'élection présidentielle du 28 juillet. Il y a renoncé volontairement et de manière irréversible. Non pas par peur du résultat des urnes (il a un monde fou derrière lui), mais pour reculer afin de mieux sauter.

Malamine Kone

Ses amis, jeunes et femmes maliens, lui concèdent ce choix, mais le maintiennent dans les liens du champ humanitaire, social et (à l'avenir) politique. Quelques personnes, qui ont cru au talent, à l'audace et à l'esprit entrepreneurial de Malamine Koné, ont initié un vaste mouvement pour soutenir les actions de l'enfant prodige. L'Association a pris la dénomination de Alliance pour la paix et la solidarité (Aps). Elle est présidée par notre confrère Madiba Kéïta du quotidien national L'Essor.

 

Le samedi 1er juin dernier, l'Aps a été présentée à Malamine Koné (qui a bouclé un bref séjour privé au Mali dimanche) à la faveur d'une grande cérémonie qui a regroupé à l'hôtel Kempinski des leaders, responsables et militants politiques et associatifs.

 

Dans son intervention, le président de l'Alliance dira que la solidarité et la générosité sont une valeur universelle, mais avoue que très peu d'hommes s'en sont appropriés, surtout dans ce monde d'aujourd'hui marqué par la cupidité, l'égocentrisme, la violence, la corruption, la loi du plus fort. Malamine Koné, si. Et Madiba Kéïta ne doute pas, qu'en ces instants difficiles où l'insécurité, la malnutrition et l'insuffisance de ressources meublent le quotidien des Maliens, ceux-ci adhèrent à ce mouvement naissant dont le seul but est de changer l'horizon des nécessiteux et leur donner le sourire. « C'est dire, monsieur le président, des milliers de femmes, de jeunes, même des personnes âgées sont d'ores et déjà debouts à vos côtés pour cette noble cause », révèle le président Kéïta au président d'honneur de l'Aps.

 

L'Alliance pour la paix et la solidarité a pour objectifs de soutenir, appuyer et pérenniser les actions humanitaires, sociales, culturelles et économiques de Malamine Koné dans les pays du Tiers-monde  en général et au Mali en particulier. D'½uvrer à la consolidation d'une société  de paix et de justice sociale ; de promouvoir le développement du sport et l'accompagnement des anciens sportifs ; de promouvoir la culture et l'accompagnement des artistes ; de promouvoir l'éducation, l'entrepreneuriat ; de promouvoir et renforcer le dialogue et toutes les initiatives en faveur de la réconciliation entre toutes les communautés du Mali ; de créer un espace fécond de rencontre, de dialogue et de coopération avec les associations et les organisations socioprofessionnelles ; de promouvoir et défendre les droits de l'homme conformément à la Déclaration universelle des droits de l'homme et à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples ; et enfin de contribuer à la promotion de la femme, de l'enfant et de la famille.

 

Sékou Tamboura  

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé