mis à jour le

Kaffrine-Installation d'un nouveau forage à Gniby 11 villages accèdent à l’eau potable

En procédant vendredi dernier à l'inauguration du système d'approvisionnement en eau potable du village de Gniby (environ 40 Kms à l'Ouest de Kaffrine), le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Oumar Guèye, a surtout voulu apporter une réponse aux disparités dans l'accès à l'eau potable existant entre les départements voire même les régions du pays.

Surtout au sein de la région Kaffrine qui, malgré un taux d'accès par adduction à l'eau estimé aujourd'hui à 79,1 %, connaît encore des disparités dans certains de ses départements dont Koungheul et Malhème Hoddar. Le village de Gniby situé en plein c½ur de cette région a longtemps souffert de ce problème, tout comme les 11 villages qu'il polarise. Ses populations dont l'écrasante majorité est constituée d'agriculteurs et d'éleveurs rencontraient d'énormes difficultés pour accéder directement à l'eau, mais aussi pour abreuver le bétail.

Ainsi l'infrastructure hydraulique dont elles viennent de bénéficier est certes une vieille revendication, mais constitue surtout un facteur déterminant qui pourrait impacter directement sur les activités liées au développement local, et sur l'économie convoitée par les populations d'une manière générale.

Pour le ministre Oumar Guèye, ce projet est le maillon d'un large programme d'accès des populations à l'eau et aux systèmes d'assainissement. Il a été financé à partir du premier prêt concessionnel de 20 milliards offerts par la Banque africaine pour le développement (Bad) pour la mise en ½uvre du Programme d'eau potable et d'assainissement pour le Millénaire (Pepam). C'est une réponse aux instructions données par le chef de l'Etat et son premier ministre, dans la mise en ½uvre de la nouvelle politique définie en direction des secteurs de l'hydraulique et de l'assainissement.

Ainsi, outre les infrastructures attribuées au village de Gniby, d'autres réalisations sont également subventionnées pour le volet eau potable. Il s'agit de 10 forages profonds, 7 piézomètres équipés, 9 châteaux d'eau, 100 bornes fontaines, 208 kilomètres de réseau, 16 équipements de pompage renouvelés et autres extensions du réseau à partir des forages de Ndiao Bambaly, Diaksao Keur Aliou Cissé et Sorokogne. S'agissant de l'assainissement, 3.100 latrines familiales ont été réalisées sur les 4.400 prévus dans région.

Et cela, à côté des 31 édicules publics réalisés sur les 120 édifices que prévoit le sous programme au sein des établissements scolaires et sanitaires de Kaffrine.

Sud Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

forage

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Pétrole: PA Resources se dit prête pour le forage offshore du champs Elyssa

Tunisie-Pétrole: PA Resources se dit prête pour le forage offshore du champs Elyssa

Sana Sbouaï

Kairouan : Un forage pétrolier provoque la colère des habitants

Kairouan : Un forage pétrolier provoque la colère des habitants

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Pétrole: AHI lance le forage de son premier puits à Bouhajla

Tunisie-Pétrole: AHI lance le forage de son premier puits à Bouhajla